En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7283-DELLER-056 - Chercheur (H/F) : distribution et dynamique des acteurs de la respiration

Chercheur (H/F) : distribution et dynamique des acteurs de la respiration

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 8 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7283-DELLER-056
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : vendredi 17 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 30 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2793 et 3946 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/La chercheur(se) recruté(e) à ce poste, sera impliqué(e) dans un projet de recherche collaboratif (D2OX) qui vise à fournir une image complète de la distribution et de la dynamique des acteurs d'une chaîne de transport d'électrons chez la bactérie modèle Escherichia coli. Il/elle utilisera des approches de microscopie à fluorescence avancée à l'échelle de la cellule unique dans des conditions normales et perturbées. Il/elle réalisera des constructions génétiques pour perturber le système. Il/elle interagira avec une équipe de théoriciens pour utiliser les paramètres mesurés pour l'élaboration de modèles mathématiques décrivant l'organisation spatiale des acteurs de la respiration et les répercussions cinétiques sur le processus.

Activités

Principales activités de la personne retenue:
- Conception et mise en œuvre d'expériences dans le cadre du projet D2OX.
- Analyse et interprétation des données expérimentales et proposition de solutions alternatives pertinentes lorsque nécessaire.
- Présentation de l'avancement des travaux et des résultats dans les réunions du laboratoire/consortium et lors de conférences scientifiques nationales/internationales.
- Contribution à la rédaction de rapports d'activité, de publications scientifiques et de demandes de subventions liées au projet.
- Veille régulière de la littérature scientifique.
- Contribution à la formation et à l'encadrement d'étudiants du laboratoire

Compétences

Nous recherchons un(e) candidat(e) très motivé(e) et collaboratif(ve) ayant une solide formation en biologie moléculaire, microbiologie et en microscopie de fluorescence. Une expérience dans l'analyse des données d'image ou la modélisation computationnelle des signaux enregistrés serait également appréciée mais pas essentielle, car une formation sera fournie. Nous attendons d'un candidat qu'il soit titulaire d'un doctorat en sciences de la vie (microbiologie, génétique ou similaire), qu'il ait des connaissances en biophysique et qu'il ait publié dans des revues de référence.
-Expérience en microbiologie et biologie moléculaire
-Connaissances et expérience en microscopie à fluorescence
-Aptitude à travailler en collaboration
-Bonne autonomie et solides capacités organisationnelles

Contexte de travail

Ce projet sera mené dans un environnement transversal alliant biologie et physique entre les équipes d'Axel Magalon (LCB, Marseille https://lcb.cnrs.fr) et de Didier Marguet (CIML, Marseille http://www.ciml.univ-mrs.fr/). Les deux superviseurs ont une expertise très complémentaire en génétique bactérienne, biochimie, physiologie microbienne, microscopie de pointe et traitement du signal, offrant un environnement stimulant pour le candidat. Les deux laboratoires sont situés à Marseille à 6 kms de distance l'un de l'autre.

Informations complémentaires

La compartimentation et l'émergence de barrières physiques sont des éléments fondamentaux de la vie et ont été des étapes cruciales dans le processus d'évolution. Malgré des décennies d'études, la manière dont la phosphorylation oxydative (OXPHOS) est organisée spatialement et temporellement dans la membrane pour permettre une conservation efficace de l'énergie reste largement inconnue. Nous avons récemment mis en évidence que plusieurs complexes OXPHOS associés à la membrane sont répartis de manière inégale dans la cellule bactérienne. Notre hypothèse de travail est que le regroupement des complexes OXPHOS en nano-domaines facilite le renouvellement des quinones et explique le fonctionnement efficace de l'OXPHOS bactérienne. L'objectif global de ce projet est d'approfondir nos connaissances sur l'organisation de l'OXPHOS dans les cellules bactériennes et de comprendre au niveau moléculaire l'importance biologique de l'organisation spatio-temporelle de l'OXPHOS. À cette fin, vous développerez et utiliserez des approches de microscopie à fluorescence à haute résolution spatiale et temporelle au niveau de la cellule unique dans des conditions perturbées et normales. Ces mesures seront combinées avec des outils informatiques et des modèles théoriques d'alimentation pour délimiter comment l'organisation spatiale dynamique a un impact sur les résultats de l'OXPHOS.

On en parle sur Twitter !