En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7281-AURBIM-017 - H/F Ingénieur de Recherche/ Ingénieure de Recherche en Microbiologie, biologie moléculaire et biochimie

H/F Ingénieur de Recherche/ Ingénieure de Recherche en Microbiologie, biologie moléculaire et biochimie


Date Limite Candidature : mercredi 1 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7281-AURBIM-017
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : mercredi 11 janvier 2023
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 3 055 et 3 238 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 5 à 10 années

Missions

Dans le cadre d'un contrat industriel, il s'agira de mettre en place un procédé biologique reposant sur l'activité microbienne pour la biodégradation de polymères.
Projet confidentiel

Activités

Le candidat / La candidate prendra en charge les expériences visant à isoler et caractériser des micro-organismes d'intérêt. Le candidat / La candidate identifiera les voies métaboliques impliquées dans les processus de dégradation des polymères.

Compétences

Une bonne maîtrise des techniques de biologie moléculaire (extraction d'ADN, PCR), de microbiologie et de biochimie sont nécessaires. Une expertise dans le domaine du métabolisme microbien est requise.

Contexte de travail

Au laboratoire de Bioénergétique et Ingénierie des Protéines, l'équipe dirigée par Marie-Thérèse Giudici-Orticoni, dans laquelle le projet sera mené, s'intéresse aux mécanismes d'adaptation des bactéries à leur environnement, dont l'adaptation des métabolismes bactériens.

On en parle sur Twitter !