En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7275-PHIBLA-004 - Chercheur Post-doctorant H/F

Chercheur Post-doctorant H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 12 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7275-PHIBLA-004
Lieu de travail : VALBONNE
Date de publication : vendredi 19 février 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2675,28 € à 3084,60 € pour une expérience inférieure à 2 ans.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La médecine bio-électronique est un domaine émergent, visant à utiliser de petits dispositifs implantables pour modifier les signaux électriques dans les nerfs afin de traiter une gamme de maladies chroniques. Notre laboratoire se concentre sur les stratégies de modulation de la réponse immunitaire par électrostimulation nerveuse périphérique.
Votre responsabilité première sera de contribuer à un programme de recherche axé sur les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans la régulation de la réponse immunitaire par le système nerveux périphérique. Nous avons récemment démontré que l'électrostimulation des nerfs périphériques inhibait le diabète de type 1 (Guyot et al. Nature Biotechnology, 2019) et la polyarthrite rhumatoïde (Guyot et al. Brain Behavior and Immunity, 2019) chez la souris. Notre activité de recherche en cours se concentre actuellement sur l'impact de l'activité nerveuse périphérique sur les maladies inflammatoires. Nous recherchons une personne très motivée et autonome qui souhaite travailler de manière créative dans un cadre indépendant. De plus, il / elle doit avoir la capacité de travailler sur des projets inter et intra-disciplinaires. Les candidats retenus auront reçu un doctorat. diplôme en immunologie, neurophysiologie ou neuro-immunologie.

Activités

- Définir l'ensemble cohérent de techniques de la biologie nécessaires à la réalisation expérimentale d'un projet scientifique
- Concevoir le développement et conduire en spécialiste, la réalisation d'un projet biologie cellulaire et physiologie
- Conseiller, dans le cadre d'un projet scientifique, les options techniques ; évaluer et valider les choix
- Traiter les données (analyser, interpréter et valider les résultats)
- Former, en interne et en externe, aux principes et à la mise en œuvre des techniques de l'expérimentation en biologie ; encadrer les utilisateurs
- Assurer une veille scientifique et technologique dans son domaine d'activité
- Gérer les moyens humains, techniques et financiers alloués aux activités d'expérimentation
- Appliquer et faire appliquer les règles d'hygiène et de sécurité du domaine
- Eventuellement gérer les demandes d'agréments (OGM, comité d'éthique expérimentation animale)

Compétences

Connaissances
- Biologie : méthodologie appliquée (connaissance approfondie)
- Informatique appliquée
- Maitrise de l'anglais suffisante pour la compréhension des articles scientifiques

Compétences opérationnelles :
- Concevoir des dispositifs expérimentaux
- Développer une expertise scientifique et technologique
- Utiliser les logiciels spécifiques à l'activité
- Rédiger des documents scientifiques

Diplômes souhaités : Formation en expérimentation animale n'est pas nécessaire mais serait un plus

Contexte de travail

Notre laboratoire, situé à Valbonne, est un laboratoire CNRS-Université Côte d'Azur constitué de plus de 200 personnes réparties en 20 équipes de recherches et de services communs. Notre équipe en particulier s'intéresse aux interactions entre le système nerveux et le système immunitaire. Dans ce cadre nous souhaitons étudier l'impact de l'activité nerveuse sur le déplacement des cellules immunitaire et leurs interactions grâce à une analyse phénotypique (cytométrie de flux) et microscopique (histologie et microscopie confocale) fine.

On en parle sur Twitter !