En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7275-GERLAM-001 - Ingénieur-e d'étude en biologie moléculaire et cellulaire (H/F)

Ingénieur-e d'étude en biologie moléculaire et cellulaire (H/F)


Date Limite Candidature : samedi 28 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7275-GERLAM-001
Lieu de travail : VALBONNE
Date de publication : samedi 7 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2109,54 et 2375,02 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur-e travaillera sur la caractérisation moléculaire de complexes anticorps-antigènes dans une maladie autoimmune rénale rare, la glomérulonéphrite extramembraneuse.

Activités

- Biologie moléculaire et cellulaire: production de domaines antigéniques contenant les épitopes moléculaires à haut débit par mutagénèse aléatoire et expression en cellules humaines.
- Biochimie : Extraction protéique et criblage par western blot et/ou ELISA avec des anticorps de patients.
Mise en forme des résultats

Compétences

Formation en biologie cellulaire et biochimie des protéines
Savoir travailler en autonomie et en équipe
Avoir le sens de l'organisation
Faire preuve de rigueur

Savoir-faire :
Une maîtrise des techniques classiques de biologie cellulaire et de biochimie est indispensable
savoir utiliser les outils informatiques et les logiciels dédiés au traitement des données, présentation des résultats

Contexte de travail

Le recrutement de l'agent est ouvert dans le cadre d'un programme financé par l'ANR. Il/Elle travaillera dans l'équipe "physiopathologie moléculaire des phospholipases A2 et de leurs médiateurs" sous la direction directe du chef d'équipe. L'équipe est constituée de 7-10 personnes travaillant sur la maladie autoimmune rénale mais aussi sur d'autres projets visant à étudier le rôle des phospholipases A2 dans différentes pathologies.
L'IPMC est un institut multi-disciplinaire d'environ 200 personnes (chercheurs, enseignants, ingénieurs, techniciens, post-doctorants, et étudiants) comprenant 20 équipes de recherche.
L'agent sera formé aux risques potentiels liés au projet par le responsable dès son arrivée au laboratoire. Il/Elle recevra également la formation aux nouveaux entrants dispensée par les assistants de prévention des risques biologiques.

Contraintes et risques

Risques liés aux agents biologiques, aux produits chimiques et à l'utilisation d'écrans.

On en parle sur Twitter !