En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7248-JEARIB-001 - H/F Ingénieur.e de recherche en électromagnétisme/antennes

H/F Ingénieur.e de recherche en électromagnétisme/antennes

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 23 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7248-JEARIB-001
Lieu de travail : SOPHIA ANTIPOLIS
Date de publication : lundi 2 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2400 et 2600 euros bruts par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Cette mission s'inscrit dans le contexte actuel de la forte augmentation de la densité d'intégration des systèmes électroniques pour les équipements de communication. La nouvelle couverture cellulaire, par exemple, bénéficie aujourd'hui d'une augmentation de la diversité spatiale grâce aux réseaux d'antennes actifs à balayage électronique et de plus hauts débits grâce à l'extension des bandes passantes. Cela requiert ainsi un accroissement à la fois de la couverture angulaire mais aussi des bandes passantes des panneaux rayonnants. Dans ce contexte, l'objectif de la mission sera de concevoir des réseaux d'antennes disruptifs à base de résonateurs diélectriques mis en forme par la fabrication additive de matériaux céramiques haute performance. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre d'un projet collaboratif entre le LEAT, Thales et Nanoe.

Activités

La personne recrutée aura pour tâches de développer des structures antennaires large bande et miniatures à partir de résonateurs diélectriques. Pour cela, la modélisation et la simulation de structures résonantes seront menées afin d'optimiser leurs géométries et les propriétés des matériaux utilisés dans le but de réduire le couplage inter-éléments. La mise en forme par impression 3D des structures antennaires sera testée et les performances hyperfréquences seront experimentalement caractérisées. L'évaluation de couplage entre les éléments voisins sera effectuée via les mesures des paramètres S et les mesures de diagrammes de rayonnement seront effectuées à différents points de fréquence.

Compétences

Le ou la candidat.e justifiera d'un doctorat dans le domaine des antennes ou de l'ingénierie RF. Une bonne maîtrise de l'anglais est indispensable. La connaissance pratique de logiciels de simulations électromagnétiques (HFSS, CST, ADS ou autres) et de mesures d'antennes seront très appréciées.

Contexte de travail

Le ou la post-doctorant.e effectuera sa mission au sein du LEAT (Laboratoire d'Electronique, Antennes et Télécommunications) mais aura également l'opportunité de travailler au sein de Thales Research & Technology France et Nanoe.
Le laboratoire LEAT est une unité mixte de recherche entre l'Université Côte d'Azur (UCA) et le CNRS UMR 7248, située au sein du Campus SophiaTech à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), qui est un pôle de formation et de recherche dédié aux Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). Ses activités de recherche concernent le domaine des télécommunications, du radar, de l'e-santé, de la sécurité et des bâtiments intelligents. Elles sont organisées en trois thématiques : CMA (Conception et Modélisation d'Antennes), EDGE (Edge Computing and Digital Electronic) et ISA (Imagerie microonde et Systèmes d'Antennes). L'unité compte environ 70 personnes, dont une trentaine de membres permanents (enseignants-chercheurs, chercheurs, personnels administratifs et techniques) et une quarantaine de membres non permanents (doctorants, post-doctorants, ingénieurs et stagiaires).
Le ou la post-doctorant.e pourra bénéficier pour cette étude des différents moyens du LEAT en matière de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) pour la conception d'antennes (ANSYS HFSS, CST Microwave Studio), de réalisation de prototypes et de mesures d'antennes.
Il ou elle sera placé.e sous la responsabilité hiérarchique des responsables du projet.

Au cours de la mission, des séjours ponctuelles seront organisés à TRT-France sur le site de Palaiseau, le principal centre de recherche multidisciplinaire du groupe Thales, l'un des principaux acteurs mondiaux dans l'electronique professionnelle. Le ou la post-doctorant.e pourra alors bénéficier de l'expertise de Thales sur les domaines d'applications des composants électroniques et antennaires, et aura accès aux divers moyens de caractérisation de matériaux et d'antennes disponibles sur le site de TRT-Fr.

On en parle sur Twitter !