En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7206-RICRAY-002 - H/F ingénieur-e d'études analyse des systèmes alimentaires guadeloupéens et accompagnement d'un projet alimentaire territorial

H/F ingénieur-e d'études analyse des systèmes alimentaires guadeloupéens et accompagnement d'un projet alimentaire territorial

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 23 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7206-RICRAY-002
Lieu de travail : PARIS 16
Date de publication : lundi 2 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : brut mensuel minimum : 2172,75 € / mois
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La mission générale de la personne recrutée sera de contribuer à la coordination, à l'animation et à la gestion logistique du projet en appui à ses coordinateurs (Richard Raymond, CNRS UMR 7206 Eco-Anthropologie Valérie Angeon, INRAE UR 767 Ecodéveloppement). Plus précisément, la mission à conduire se répartira en différentes tâches.

Activités

(1) Coordination et animation du projet
En concertation avec les coordinateurs et les responsables de tâches, l'ingénieur(e) assurera l'organisation logistique des réunions du projet (séminaires internes et externes) et la rédaction des divers documents à produire (comptes-rendus, rapports intermédiaires, documents de synthèse à diffuser aux acteurs etc.). Par ailleurs, en concertation avec les responsables de tâches, l'ingénieur(e) aura pour mission l'encadrement local de stagiaires. L'ensemble de ce volet de coordination et d'animation du projet occupera le/la futur(e) recruté(e) à hauteur de 15% de son temps de travail.
(2) Gestion des données
L'ingénieur(e) recruté(e) aidera les coordinateurs du projet à élaborer une stratégie de collecte, partage, archivage et valorisation des données dans le cadre de la procédure de règlement général sur la protection des données (RGPD). Cette tâche occupera 5% du temps de travail de la personne recruté(e).
(3) Théorie et méthode pour la mise en œuvre de scènes de concertation locale pour l'élaboration d'un projet alimentaire territorial durable fondé sur la préservation de l'agrobiodiversité, des agroécosystèmes locaux et des paysages alimentaires traditionnels
En relation avec les responsables et les participants de la tâche 3, le/la futur(e) recruté(e) s'investira pour l'essentiel de son temps de travail (80%) dans l'analyse des valeurs et attachements territoriaux liés aux systèmes alimentaires en Guadeloupe. Cela passera premièrement par une phase de recherche bibliographique et d'appropriation de la littérature sur les théories de la valuation. Deuxièmement, il s'agira de concevoir sur le plan méthodologique des scènes d'observation et de suivi de projets alimentaires territoriaux. Troisièmement, une analyse des situations observées sera établie en prêtant une attention toute particulière aux influences du Grand Port Maritime sur ces situations alimentaires. Elle permettra de déboucher sur des résultats à valoriser aussi bien sur le plan scientifique (communications et publications) qu'auprès des acteurs (accompagnement de l'action publique).

Compétences

Titulaire d'un Master 2 dans le domaine des sciences humaines et sociales (géographie, économie, sociologie), expérimenté(e), et ayant une réelle appétence à la fois pour les analyses théoriques et empiriques, le(la) candidat(e) fera preuve de rigueur, d'autonomie (travail avec des équipes distantes), d'un bon esprit d'équipe et de capacités d'animation.
La maîtrise de l'anglais pour la lecture scientifique et l'écriture d'articles est essentielle.
Permis B indispensable.

Contexte de travail

Le poste est adossé au projet de recherche-action PADIT « Paysage Alimentaire et Développement d'une Interface de Transport. Les systèmes alimentaires en Guadeloupe, entre globalisation et territoire ». Ce projet est financé par le Ministère de l'écologie dans le cadre de l'appel à proposition de recherche ITTECOP (www.ittecop.fr) pour une durée de 36 mois. Le projet PADIT s'intéresse aux effets indirects du développement d'une grande infrastructure de transport sur l'ensemble d'un territoire. L'interrogation principale porte sur la stratégie de la conteneurisation par la communauté des acteurs portuaires de Guadeloupe (CAPG) et ses conséquences sur les paysages alimentaires de cet archipel.
Pour saisir les effets indirects de la stratégie de la CAPG sur les paysages alimentaires guadeloupéens, le projet PADIT travaille à l'échelle des systèmes alimentaires. Ce choix invite à en interroger les diverses composantes : des systèmes de production (incluant les agroécosystèmes) aux systèmes de consommation en passant par les chaines de transformation et commercialisation en Guadeloupe. En effet, cette interface de transport draine les cultures de rente de l'archipel et les diffuse vers le marché européen et mondial. Réciproquement, la stratégie de la CAPG permet d'irriguer le territoire guadeloupéen de produits alimentaires bruts ou transformés. Ces dynamiques ont probablement une influence sur les systèmes alimentaires de cet archipel et sur ses agroécosystèmes. La Guadeloupe et son port apparaissent ainsi comme un véritable laboratoire grandeur nature pour suivre les effets indirects de transformations induites par une interface de transport sur un territoire et pour comprendre le rôle joué par les opérateurs de ces grandes infrastructures dans la transition écologique locale.

Contraintes et risques

none

Informations complémentaires

Si la personne sera affectée à l'UMR 7206 Eco-Anthropologie, elle sera accueillie au centre INRAE de Guadeloupe (convention d'accueil).

On en parle sur Twitter !