En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7198-MARTAI-060 - Synthèse de films minces de nickelates (H/F)

Synthèse de films minces de nickelates (H/F)


Date Limite Candidature : mercredi 25 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7198-MARTAI-060
Lieu de travail : NANCY
Date de publication : mercredi 4 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2130,55
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un grand nombre d'oxydes cristallisent dans la structure pérovskite (ReMO3 où Re et M sont deux cations, respectivement une terre rare et un métal de transition). Cette structure autorise une grande variété de distorsions structurales et peut accueillir un grand nombre d´éléments chimiques. Ce projet de recherche se concentrera autour de la famille des nickelates de terres rares de composition chimique ReNiO3. Ces matériaux nécessitaient jusqu'à peu de temps des conditions de synthèse drastiques sous haute pression d'oxygène (200 bar) pour stabiliser le nickel dans son degré d'oxydation +3. Nous avons montré que l'on pouvait obtenir un film NdNiO3 thermochrome en s'affranchissant du recuit sous haute pression permettant d'envisager des applications transposables au niveau industriel. La mise au point d'une synthèse douce est importante car ces matériaux possèdent des propriétés électriques et optiquess particulièrement attrayantes avec l'existence d'une transition métal-isolant variant entre -140 et 324°C lorsque la taille de la terre rare diminue.

Activités

• Effectuer la croissance de film minces de nickelates par pulvérisation cathodique
• Recuit rapide à l'aide de four de type RTA
• Détermination de la structure et de la morphologie des dépôts
• Analyses MET : diffraction, EELS, …
• Mesures des performances de la couche sélective thermochrome, à l'aide de la spectroscopie IR et de la caméra thermique en fonction de la température.

Compétences

• Posséder des connaissances en sciences des matériaux et des bases en physique et chimie et plus particulièrement la synthèse des films minces par pulvérisation cathodiques.
• Avoir de bonnes connaissances en microscopie à transmission (réalisation de la lames minces, utilisation du MET).
• Avoir de bonnes facultés d'intégration.
• Savoir travailler en équipe.
• Maîtriser l'anglais.

Contexte de travail

L'Institut Jean Lamour (IJL) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université de Lorraine. Il est rattaché à l'Institut de Chimie du CNRS.
Spécialisé en science et ingénierie des matériaux et des procédés, il couvre les champs suivants : matériaux, métallurgie, plasmas, surfaces, nanomatériaux, électronique.
L'IJL compte 183 chercheurs et enseignants-chercheurs, 91 personnels ingénieurs, techniciens, administratifs, 150 doctorants et 25 post-doctorants.
Il collabore avec plus de 150 partenaires industriels et ses collaborations académiques se déploient dans une trentaine de pays.
Son parc instrumental exceptionnel est réparti sur 4 sites dont le principal est situé sur le campus Artem à Nancy.
Le poste est affecté à l'équipe Films Minces pour l'Energie et Applications (FMEA) qui possède plusieurs réacteurs de pulvérisation cathodique ainsi que des moyens de caractérisation tel que la mesure quatre pointes en fonction de la température, et des mesures optiques (FTIR et caméra thermique).
L'équipe a un accès aux différents centres de compétences de l'institut afin de réaliser la diffraction des rayons X, les images MEB ou MET, …

Contraintes et risques

Le poste sur lequel vous candidatez se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique et nécessite, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

On en parle sur Twitter !