En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7198-MARTAI-059 - Synthèse de revêtement par pulvérisation cathodique pour le refroidissement radiatif (H/F)

Synthèse de revêtement par pulvérisation cathodique pour le refroidissement radiatif (H/F)


Date Limite Candidature : mercredi 25 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7198-MARTAI-059
Lieu de travail : NANCY
Date de publication : mercredi 4 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2130,55
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

D'après les dernières estimations de l'Agence Internationale de l'Énergie, plus de deux milliards de climatiseurs sont utilisés dans le monde, ce qui représentent environ 10% de la consommation mondiale d'électricité. Se pose alors la question de la consommation énergétique associée à ces installations qui produisent du froid mais aussi celle de l'émission des gaz à effet de serre liée aux technologies actuellement utilisées. Il devient donc crucial de développer des solutions alternatives. La conception d'un matériau qui se refroidit de manière passive, sans apport d'énergie externe est l'une des options.
L'Institut Jean Lamour s'interesse au design de refroidisseurs radiatifs, en optimisant les épaisseurs et la nature chimique des couches transparentes. Pour obtenir ce refroidissement, une première stratégie consiste à utiliser un film mince déposé par pulvérisation cathodique et capable de réfléchir au maximum le rayonnement solaire, et le coupler à des couches d'oxydes pour maximiser l'émission de chaleur dans l'infrarouge.

Activités

• Effectuer la croissance de film minces métalliques et d'oxyde par pulvérisation cathodique
• Mesurer des propriétés optiques par ellipsométrie en fonction de la température dans le domaine visible et infrarouge
• Utilisation d'un PEM (Plasma Emission Monitoring) pour assurer l'asservissement des débitmètres et des générateurs.
• Détermination de la structure et de la morphologie des dépôts
• Simulation des propriétés optiques à l'aide de paramètre d'entrée obtenu par l'ellipsométrie.
• Mesures des performances du refroidissement radiatif sur banc de mesure et par spectroscopie IR et caméra thermique.

Compétences

• Posséder des connaissances en sciences des matériaux et des bases en physique et chimie.
• Avoir de bonnes connaissances en simulation numérique.
• Avoir de bonnes facultés d'intégration.
• Savoir travailler en équipe.
• Maîtriser l'anglais.

Contexte de travail

• Le poste est affecté à l'équipe Films Minces pour l'Energie et Applications (FMEA) qui possède plusieurs réacteurs de pulvérisation cathodique ainsi que des moyens de caractérisation tel que la mesure quatre pointes en fonction de la température, et des mesures optiques (FTIR et caméra thermique).
• L'équipe a un accès aux différents centres de compétences de l'institut afin de réaliser la diffraction des rayons X, les images MEB ou MET, …
L'Institut Jean Lamour (IJL) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université de Lorraine. Il est rattaché à l'Institut de Chimie du CNRS.
Spécialisé en science et ingénierie des matériaux et des procédés, il couvre les champs suivants : matériaux, métallurgie, plasmas, surfaces, nanomatériaux, électronique.
L'IJL compte 183 chercheurs et enseignants-chercheurs, 91 personnels ingénieurs, techniciens, administratifs, 150 doctorants et 25 post-doctorants.
Il collabore avec plus de 150 partenaires industriels et ses collaborations académiques se déploient dans une trentaine de pays.
Son parc instrumental exceptionnel est réparti sur 4 sites dont le principal est situé sur le campus Artem à Nancy.

Contraintes et risques

Le poste sur lequel vous candidatez se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique et nécessite, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

On en parle sur Twitter !