En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7198-MARTAI-032 - Spintronique picoseconde (H/F)

Spintronique picoseconde (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 4 février 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7198-MARTAI-032
Lieu de travail : NANCY
Date de publication : jeudi 3 décembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2675,27
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le but de ce projet est d'étudier l'électronique de spin aux temps très courts, à la picoseconde. Pour cela nous nous focaliserons sur le couple de transfert de spin-orbite, avec des impulsions électriques de seulement quelques picosecondes. Ce travail sera une suite des travaux publiés récemment dans Nature Electronics [K. Jhuria et al., Nat. Elec 2020].

Activités

Le candidat devra prendre en charge la fabrication d'échantillon par lithographie optique, la caractérisation des échantillons (magnétique, transport…) et sera en charge des expériences pompe-sonde ultra-rapides.

Compétences

Le candidat devra avoir une bonne compréhension generale de la physique de base nécessaire au sujet : optique, électronique, magnétisme… Le sujet a une composante technique forte, et donc une compréhension profonde de l'instrumentation sera nécessaire. Le candidat sera formé, mais devra être indépendant et porteur d'idées et de solutions.

Contexte de travail

L'Institut Jean Lamour (IJL) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'Université de Lorraine. Il est rattaché à l'Institut de Chimie du CNRS.
Spécialisé en science et ingénierie des matériaux et des procédés, il couvre les champs suivants : matériaux, métallurgie, plasmas, surfaces, nanomatériaux, électronique.
L'IJL compte 183 chercheurs et enseignants-chercheurs, 91 personnels ingénieurs, techniciens, administratifs, 150 doctorants et 25 post-doctorants, et accueille environ 80 stagiaires par an.
Il collabore avec plus de 150 partenaires industriels et ses collaborations académiques se déploient dans une trentaine de pays.
Son parc instrumental exceptionnel est réparti sur 4 sites dont le principal est un bâtiment neuf situé sur le campus Artem à Nancy.
L'étude sera réalisée au sein de l'équipe Nanomagnétisme & Electronique de Spin (https://spin.ijl.cnrs.fr) sur le projet ANR JCJC SPOTZ (https://spin.ijl.cnrs.fr/projects/spotz).

Contraintes et risques

Laser

Informations complémentaires

Expérience expérimentale dans un ou plusieurs des domaines suivants : spintronique, spin-orbitronique, magnétisme ultrarapide, optique ultrarapide, THz, FMR, électronique RF, nanomagnétisme…

On en parle sur Twitter !