En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-071 - H/F Ingénieur-e en conception et développement en expérimentation

H/F Ingénieur-e en conception et développement en expérimentation


Date Limite Candidature : mercredi 3 février 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7178-REGSOM-071
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mercredi 13 janvier 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2461,99 et 2642,32 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Micro-électronicien (ne) expérimenté (e) pour le développement de microcircuits de conditionnement du signal issu de détecteurs la physique des particules et de ses applications.

Activités

- Participer à la définition du cahier des charges et de la testabilité des microcircuits ASIC (Application-specific integrated circuit) en collaboration avec les autres concepteurs et les physiciens du projet.
- Développer et optimiser l'implémentation logique et physique de modules numériques des ASIC
Partie "Front End" :
 Définir l'architecture et effectuer une description à l'aide de langage haut niveau (VHDL / Verilog / SystemVerilog) de modules (séquenceur, multiplexeur, ...).
 Définir et intégrer des fonctions de testabilité du circuit.
 Réaliser des bancs de test afin de valider par des simulations fonctionnelles.
Partie "Back End" :
 Réaliser l'implémentation physique des modules numériques.
 Réaliser, à l'aide d'un synthétiseur logique, la traduction de code en portes logiques fournies par le fondeur de silicium.
 Effectuer le placement et le routage de schéma, tout en veillant au respect des règles de fabrication des dessins des masques, des contraintes de conception lié au flot de conception numérique, des contraintes de temps de propagation, surface et puissance alloués pour le bloc, diaphonie, …).

- Préparer et mettre en œuvre les systèmes de test des microcircuits conçus.
- Rédiger les documentations techniques et rapports d'analyse des circuits.
- Présenter les résultats et bilans des travaux en réunions de groupe.
- Contribuer à la diffusion de la technologie de nos capteurs au travers de publications et présentations.

Compétences

- Connaissance approfondie en conception microélectronique analogique mais surtout numérique.
- Maîtrise des outils de CAO pour la conception, la simulation et la vérification de circuits mixtes (CADENCE …)
- Maîtrise du flot de conception ASIC numérique :
* Description & modélisation fonctionnelle (VHDL, Verilog)
* Simulation fonctionnelle et post layout (banc de test UVM - Universal Verification Methodology)
* Implémentation physique (synthèse, placement routage, analyses temporelle et parasitique)
* Simulation de puissance du module numérique
- Maitrise des outils de vérification des schémas et masques (DRC-Design Rules Check/LVS-Layout Versus Schematic
- Maîtriser un outil de conception de cartes PCB : de la saisie de schéma, à la simulation, jusqu'au routage des cartes (CADENCE, ALTIUM, etc.)
- Maîtrise de l'anglais, au minimum B2.

Contexte de travail

L'Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (http://www.iphc.cnrs.fr/) est une unité mixte de recherche d'un effectif moyen de 400 personnes, sous la tutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR7178). Il est une des composantes de l'Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3 : https://in2p3.cnrs.fr/).
L'ingénieur(e) sera affecté(e) à la plateforme C4Pi (Centre de Compétences de Capteurs CMOS à Pixels Intégrés http://www.iphc.cnrs.fr/-Plateforme-C4Pi-.html) composée de 20 agents et sera placé(e) sous l'autorité hiérarchique directe du responsable de la plateforme.
Le C4Pi, fort d'un vingtaine d'ingénieurs, est organisé par expertises, il maitrise toute la chaîne de développement d'un capteur CMOS à pixels intégrés ainsi que de microcircuits de conditionnement de détecteurs depuis la définition du cahier des charges, la conception, jusqu'à la validation par caractérisation du capteur visant une application. A ce titre il est impliqué dans plusieurs collaborations internationales de physique subatomique requérant des développements qui repoussent l'état de l'art des détecteurs de particules.
Le projet sur lequel l'ingénieur(e) interviendra étant un projet de collaboration de plusieurs laboratoires de l'IN2P3, des missions hors du laboratoire devront être menées afin de participer aux réunions de collaboration, aux tests et aux installations de matériel sur les sites d'expériences.

Contraintes et risques

/

On en parle sur Twitter !