En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-069 - H/F Assistant-e Ingénieur-e en Biologie de la Conservation

H/F Assistant-e Ingénieur-e en Biologie de la Conservation


Date Limite Candidature : lundi 1 février 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7178-REGSOM-069
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 11 janvier 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 1950,15 € à 2082,60 € bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'assistant-e ingénieur-e fera partie de l'équipe ADaptation des Animaux et Gestions Environnementales (ADAGE) de l'Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (UMR CNRS 7178 UniStra), au sein du Département d'Ecologie, Physiologie et Ethologie (DEPE).
Son travail consistera à l'organisation et la réalisation de différentes expérimentations menées sous la supervision d'Yves Handrich (YH), dans le cadre d'une convention de collaboration de recherche entre l'IPHC, la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL Grand-Est) et la Collectivité Européennes d'Alsace (CeA). Il/elle sera intégré-e à un projet de recherche visant à comprendre l'utilisation de l'habitat terrestre par une espèce d'amphibien en danger d'extinction : Le Crapaud vert (Bufotes viridis).

L'assistant-e ingénieur-e aura pour mission de mettre en place un protocole de suivis télémétrique sur le terrain. L'assistant-e ingénieur-e aura également pour mission de réaliser des analyses cartographiques (QGIS) et statistiques (R).

Activités

• Planifier et organiser les opérations de terrain
• Rédiger et appliquer des protocoles de suivis
• Informatiser et gérer des bases de données
• Entretenir et préparer le matériel scientifique
• Consigner, mettre en forme et présenter les résultats
• Participer aux réunions et établir des comptes rendus

Compétences

• Avoir des connaissances générales en écologie, biologie de la conservation et herpétologie
• Avoir déjà réalisé une étude de terrain en herpétologie après son Master II
• Connaitre les techniques et les pratiques de télémétrie
• Rigueur, conscience professionnelle, et capacité de planification
• Polyvalence et travail en équipe
• Savoir communiquer et gérer les relations avec les interlocuteurs internes ou externes
• Savoir utiliser l'outil informatique pour le traitement et la gestion des données
• Savoir rendre compte de son activité
• Connaître et savoir appliquer les règles d'hygiène et de sécurité relatives au domaine d'activité
• Permis B obligatoire

Contexte de travail

Le laboratoire d'accueil (IPHC) est par essence pluridisciplinaire : trois laboratoires de cultures scientifiques différentes (écophysiologie, chimie et physique subatomique) se sont en effet regroupés en un institut unique en 2006. Les trois laboratoires originels constituent aujourd'hui trois départements de l'IPHC : le Département d'Ecologie, Physiologie et Ethologie (DEPE), le Département de Recherches Subatomiques (DRS) et le Département des Sciences Analytiques (DSA). En 2016 est né le Département Radiobiologie, Hadronthérapie et Imagerie Moléculaire (DRHIM). Au sein du Département d'Ecologie, Physiologie et Ethologie, l'équipe ADAGE vise à améliorer la compréhension du fonctionnement des socio-écosystèmes en précisant les adaptations écophysiologiques de la faune sauvage face aux conditions environnementales et aux modes de gestion pour apporter aux gestionnaires et aux politiques une aide à la prise de décision.

Contraintes et risques

Une partie des expérimentations auront lieu sur le terrain, supposant un travail en équipe (minimum de deux personnes) et de nombreux déplacement, de jours comme de nuit.

On en parle sur Twitter !