En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-017 - H/F Assistant-e ingénieur-e en instrumentation et techniques expérimentales

H/F Assistant-e ingénieur-e en instrumentation et techniques expérimentales


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7178-REGSOM-017
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 11 février 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Enre 1932,29 et 2050,77 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Préparation et mise en œuvre de la ligne d'intégration CMS.
Participer à la préparation et à la mise en œuvre d'une ligne de faisceau auprès de l'accélérateur de particule de l'IPHC (CYRCé)

Activités

• Réaliser des dispositifs expérimentaux en mettant au point ou en adaptant les montages (Mécanique, électronique) et les protocoles
• Assurer la mise en marche, les réglages et la conduite d'instruments ou d'appareils complexes et s'assurer de son fonctionnement.
• Réaliser, selon des plans et procédures, l'assemblage, le contrôle et les tests adaptés de tout ou partie des pièces d'un ensemble.
• Rédiger des fiches techniques, un rapport d'analyse, des PV de montages/mesures.
• Assurer la mise en marche, les réglages et la conduite d'instruments ou d'appareils complexes et s'assurer de son fonctionnement.
• Procéder aux montages, réglages et essais d'appareils ou de montages expérimentaux
• Contrôler et tester les pièces en suivant les dossiers de réalisation
• Suivre, réceptionner et contrôler les ensembles ou sous-ensembles fabriqués en sous-traitance.
• Gérer les approvisionnements pour le fonctionnement et la maintenance des installations
• Assurer la maintenance des appareillages et des expériences
• Participer à l'élaboration d'une gamme de fabrication et de contrôle
• Effectuer les réglages du cyclotron et des lignes de faisceaux
• Surveiller le fonctionnement des installations et procéder aux contrôles appropriés
• Détecter les dysfonctionnements, établir un premier diagnostic

Compétences

Connaissances
• Métrologie (mécanique, thermique, électronique)
• Techniques de mesure physiques liées au domaine d'expérimentation (connaissance générale)
• Sciences physiques, (notion de base)
• Des connaissances de base en radioprotection, vide, électrostatique, électrotechnique serait un plus
• Langue anglaise : B1 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Compétences opérationnelles
• Travailler avec méthode et rigueur.
• Utiliser les logiciels spécifiques au domaine
• Transmettre des connaissances
• Rédiger des rapports ou des documents techniques
• Gérer les stocks et les commandes
• Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité
• Appliquer les procédures d'assurance qualité

Contexte de travail

L'IPHC comprend 147 Ingénieurs, Techniciens et Administratifs, répartis en différentes spécialités (mécanique, informatique, électronique, microélectronique, …).
L'activité s'exerce dans le service SMA. L'équipe Système de Mesure et d'Acquisition (SMA) fait partie du Département de Recherche Subatomique (DRS) de l'Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien et est composée de 7 ITA.
Le poste se place dans le contexte de la collaboration CMS, une expérience internationale basée au CERN (Genève) après du grand collisionneur de hadrons (LHC), et qui rassemble des milliers de physiciens, ingénieurs et techniciens. CMS est l'une des deux expériences ayant permis la découverte du boson de Higgs. L'IPHC est fortement impliquée dans cette collaboration, avec d'importantes contributions à la fois sur l'élaboration et la construction du détecteur, mais aussi sur l'analyse des données.
Dans le cadre du mise-à-jour des systèmes de détection de CMS, l'IPHC est également fortement impliquée dans la R&D et la construction d'un nouveau trajectographe. Ce trajectographe sera composé de dizaine de millier de senseurs au silicium (technologie similaire au caméra CCD). Avant de produire ces senseurs en grande quantité, il faudra vérifier leurs performances à travers des tests sous faisceaux de particules. Après leurs réceptions à l'IPHC, ces senseurs devront être assemblés sur des structure mécanique en fibre de carbone, et leurs qualités testées, avant d'être envoyés au CERN pour installation finale.

Contraintes et risques

Travail occasionnel en horaire décalé.

On en parle sur Twitter !