En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7159-MYRKHO-001 - Ingénieur-e H/F en calcul scientifique

Ingénieur-e H/F en calcul scientifique


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7159-MYRKHO-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 13 août 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 3 291 et 3 815 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur en calcul scientifique portera la mise en place, la calibration et l'optimisation d'une configuration légère (grille spatiale réduite) et rapide du modèle couplé de climat de l'IPSL, visant à réaliser des ensembles de simulations sur des constantes de temps climatiques longues, telles que celles rencontrées dans les paléoclimats. Il bénéficiera de l'appui de personnes expertes du domaine au sein de l'IPSL ainsi que des infrastructures de calcul locales (mésocentre ESPRI) et de centres de calcul nationaux. Il fournira un soutien pour la réalisation de simulations ensemblistes atmosphériques forcées pour tester certaines paramétrisations physiques ou couplées à l'océan. Sur la base de ces ensembles de simulations, il réalisera une calibration des paramètres libres du modèle visant à mettre au point une configuration présentant un meilleur compromis entre des objectifs de bonne représentation de différents aspects fondamentaux du climat. Il bénéficiera pour ce faire d'outils d'ajustement des paramètres basés sur l'utilisation de meta-modèles (issus de la communauté de la quantification des incertitudes, UQ). Un modèle global d'aérosols peut aussi être activé dans le modèle atmosphérique. L'ingénieur proposera et développera des solutions numériques et logicielles pour les chercheurs et les post-doctorants de l'équipe d'accueil.

Activités

1) Développement et optimisation de nouvelles configurations du modèle de climat de l'IPSL et de sa chaîne de calcul. Participation à leur documentation, au développement des outils associés, au portage et au suivi de leurs performances sur les super-calculateurs des centres nationaux.

2) Utilisation et validation de codes (simulations d'ensembles, tests de performances) dans un contexte HPC (High Performance Computing) pour mieux comprendre les mécanismes de la variabilité climatique.

3)  Participation au travail des équipes de recherche pour mettre en oeuvre et adapter des méthodes d'analyse mathématiques de données pour répondre à un besoin de recherche.

4) Utilisation intensive des calculateurs des centres nationaux (IDRIS, TGCC) et européens (PRACE).

5) Rédiger les documentations et former les utilisateurs.

Compétences

-Diplôme : diplôme d'ingénieur ou master en calcul scientifique  
-Très bonnes connaissances en Unix / Linux
-Maîtrise des langages de programmation, Fortran90, python et bash
-Connaissances de base en statistiques et de traitement mathématiques
-Maîtrise des techniques informatiques pour la modélisation, le traitement, et la représentation de problèmes scientifiques (par ex. techniques de parallélisation, vectorisation, modélisation objet, couplage de codes, etc.).
-Des connaissances en mécanique des fluides ou en sciences du climat serait un plus.
-Capacité à travailler en équipe
-Capacité à rédiger et à présenter son travail
-Autonomie, rigueur organisationnelle et réactivité

Contexte de travail

L'Ingénieur de recherche rejoindra une équipe scientifique très dynamique au LOCEAN (équipe VARCLIM) et collaborera étroitement avec une dizaine d'ingénieurs et chercheurs qui sont au cœur du développement du modèle de climat de l'IPSL.

L'activité de l'équipe d'accueil au LOCEAN (VARCLIM) est centrée sur l'étude des processus physiques qui contrôlent la dynamique et la variabilité de l'océan et du climat sur une large gamme d'échelles de temps et d'espace pour une meilleure compréhension du système climatique et de son évolution présente, passée et future. L'étroite synergie entre les équipes scientifiques du LOCEAN et des autres laboratoires de l'IPSL réunie au sein du Centre de Modélisation du Climat de l'IPSL (https://cmc.ipsl.fr) permet de mener des recherches et le développement d'un modèle de climat basé sur l'intégration de plusieurs composantes pour l'atmosphère, l'océan, la glace de mer et les surfaces continentales. Il participe régulièrement aux exercices internationaux comme le Climate Model Intercomparison Project sur lesquels reposent les travaux du Groupe Intergouvernemental d'experts sur l'Evolution du Climat (GIEC). L'activité de modélisation repose à la fois sur les grands centres nationaux de calcul du GENCI et sur une infrastructure informatique dédiée implantée dans les locaux de l'IPSL.
Le poste est basé sur le campus Pierre et Marie Curie de Sorbonne Université à Paris. L'ingénieur de recherche recruté travaillera sous la supervision de Dr M. Khodri (LOCEAN/IPSL) et de chercheurs et ingénieurs expérimentés du LOCEAN et de IPSL et collaborera étroitement et régulièrement avec le groupe IPSL-CMC (https://cmc.ipsl.fr).

On en parle sur Twitter !