En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7159-LAUMOR-001 - GROOM II project technical director (H/F)

GROOM II project technical director (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 29 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7159-LAUMOR-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mercredi 8 septembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps incomplet
Rémunération : entre 1200 € et 1600 € bruts mensuels selon expérience et grilles de salaire CNRS
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Plus de 10 années

Missions

Dans le cadre des activités du LOCEAN, partenaire du projet GROOM II (les drones pour la recherche et l'innovation océanographiques), dans le domaine de l'observation physique et biogéochimique de l'océan, la personne recrutée s'intéressera d'une part, à la coordination technique au niveau européen et d'autre part, au traitement de données du projet GROOM II, dans le cadre d'organisation globale et d'amélioration des infrastructures pour axer les efforts sur la recherche et l'innovation océanographiques.

Activités

Les principales activités de la personne recrutée seront:
- suivi technique du projet H2020 GROOM II,
- synthèse des aspects techniques de l'infrastructure (Glider European Research Infrastructure - GERI),
- estimation du coût de l'infrastructure (GERI) et du modèle de son financement (viabilité financière – WP3),
- développement de la feuille de route de l'infrastructure de gestion des données des drones sous-marins et de surface (European ocean glider data - tâche 6.2),
- l'accompagnement à l'animation du réseau Ego, des partenaires européens d'OceanGliders, d'Eurogoos GTT et à la mise en place des KPIs essentiels de la future infrastructure,
- collaboration étroite avec le Coordinateur Scientifique et l'Équipe du Pilotage du Projet,
- rédaction de rapports techniques, propositions de projets et d'articles de recherche,
- participation à des ateliers ou conférences pour présenter le programme et ses travaux.

Compétences

- Master en océanographie, sciences marines ou ingénierie, ou dans des domaines connexes, y compris les sciences politiques pour la science et l'environnement,
- expérience de travail et de collaboration au sein d'infrastructures de recherche dans le domaine de l'environnement marin,
- connaissance technique des drones sous-marins et des infrastructures de recherche,
- expérience en gestion de données,
- excellentes capacités d'organisation, de rédaction et de communication,
- volonté de travailler en équipe,
- excellent niveau d'anglais (scientifique) écrit et oral.

Contexte de travail

Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) est l'un de 14 partenaires européens du projet GROOM II portant sur les drones pour la recherche et l'innovation océanographiques, financé par l'UE dans le cadre du programme H2020. Le LOCEAN est un des laboratoires du CNRS fortement pluridisciplinaire et renommé en particulier pour ses travaux sur l'observation et la modélisation de l'océan (voir https://www.locean-ipsl.upmc.fr/index.php?lang=fr).
Les drones sous-marins et de surface, en particulier les planeurs, sont devenus des véhicules essentiels pour transporter des charges utiles scientifiques pour la plupart des observations environnementales de la surface jusqu'à 6 000 m et pour les activités soutenant l'économie bleue. Leurs principaux avantages sont d'être mobiles, orientables, persistants et utilisables en grand nombre et à des coûts relativement faibles. Cependant, l'infrastructure distribuée requise pour exploiter ces engins doit être en mesure de répondre à de différentes demandes allant de la recherche et de l'observation du milieu marin, aux missions de service public et aux besoins de l'industrie, nécessitant des charges utiles et des opérations personnalisées. L'évolution rapide de ces technologies (robotique, intelligence artificielle, capteurs, big data) nécessite que les ressources de R&D offertes par cette infrastructure distribuée s'adaptent en permanence aux demandes des utilisateurs.
Les caractéristiques complexes du matériel et des technologies de l'information d'une telle infrastructure européenne, optimisant l'accès aux ressources et à la R&D pour les planeurs, ont été analysées lors de l'étude de conception GROOM-FP7 du point de vue de la recherche et du système mondial et (futur) européen d'observation des océans (GOOS et EOOS). Depuis lors, plusieurs « gliderports » ont été créés, ce qui a favorisé un secteur industriel innovant européen correspondant.
Le projet GROOM II, s'appuyant sur son prédécesseur, fournira la base de décision pour une Infrastructure de Recherche avancée qui promeut l'excellence scientifique, encourage l'innovation, soutient l'économie bleue, établit des partenariats industriels et publics et contribue à la réalisation de la mission commune de recherche et d'innovation pour l'Europe du futur. Le projet définira l'organisation globale d'une infrastructure dédiée à la recherche et à l'innovation océaniques, et des services maritimes soutenant la croissance bleue. Cette infrastructure constituera le niveau supérieur par rapport au paysage européen fragmenté d'aujourd'hui, facilitant les connexions et les synergies pour l'achèvement du GOOS et de l'EOOS. Elle sera capable de répondre à un grand nombre de critères techniques et technologiques, selon le type d'opération et nécessitera le traitement de la quantité importante de données.
L'équipe VOG, partenaire du projet GROOM II, dans laquelle la personne sera recrutée vise à mieux comprendre la dynamique du système couplé atmosphere-océan-glace de mer, sa variabilité actuelle et passée et son impact  sur les cycles biogéochimiques. Pour ce faire l'équipe développe une synergie entre observations et modélisation pour étudier à la fois les échelles fines des processus de la circulation océanique et les échelles de temps longues dont la connaissance est indispensable pour une meilleure évaluation du rôle de l'océan dans la variabilité climatique et ses impacts.
La personne recrutée pourra bénéficier du dynamisme et de la grande expertise des partenaires du projet GROOM II et de l'équipe VOG pour ses travaux.

On en parle sur Twitter !