En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7099-FRAZIT-001 - Ingénieur(e) en biochimie des protéines membranaires (H/F): expression, purification, caractérisation structurale du complexe cytochrome b6f de l'algue verte Chlamydomonas reinhardtii

Ingénieur(e) en biochimie des protéines membranaires (H/F): expression, purification, caractérisation structurale du complexe cytochrome b6f de l'algue verte Chlamydomonas reinhardtii


Date Limite Candidature : jeudi 4 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7099-FRAZIT-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 11 février 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 151 € et 2 275€ brut mensuel selon expérience professionnelle
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le candidat mettra en œuvre les protocoles développés au laboratoire pour la purification du complexe de la chaine photosynthétique cytochrome b6f dans une optique d'étude structurale. Le complexe portant une étiquette histidine est purifié à partir de l'algue verte C. reinhardtii. Sa mission comprendra également 1) la gestion des souches de C. reinhardtii expriment les complexes modifies 2) la mise en place d'un protocole d'expression et purification d'une protéine soluble, la plastocyanine, indispensable pour conduire les tests d'activité du cytochrome b6f 3) il sera responsable de la bonne utilisation et de l'entretien des appareils de purification FPLC

Activités

Choisir et adapter les protocoles de purification des protéines membranaires dans le cadre de leur étude biochimique et sur protéine native ou mutée
Rédiger des rapports d'expérience ou d'étude, des notes techniques.
Communiquer les progrès et les difficultés rencontrées à l'occasion de points d'étapes réguliers et, plus largement, à l'occasion de réunions de laboratoire.

Compétences

L'agent devra maîtriser les compétences suivantes :
* Une expérience sur la purification des protéines, une expérience sur les protéines membranaire est un plus; microbiologie; une expérience en biologie moléculaire est un plus
* Mise en œuvre des expériences dans le cadre de l'étude biochimique des protéines membranaire dans une optique de caractérisation structurale
* Situer son activité dans la thématique et les projets scientifiques de l'unité.
* Adapter les protocoles expérimentaux dans le cadre d'un projet scientifique.
* Maîtriser les techniques de présentations orales et écrites.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Biologie Physico-Chimique des Protéines Membranaires (CNRS UMR7099 – Univ Paris Diderot, Directeur: Bruno Miroux) rassemble des biologistes, chimistes et physiciens (8 chercheurs CNRS, 1 INSERM, 1 MCU Paris Diderot, 5 ITA CNRS) dont les objectifs sont de décrire, à l'échelle atomique, les constituants protéiques des membranes. Nos thématiques de recherche se focalisent sur :
1. la captation et conversion de l'énergie.
2. les voies de signalisation membranaires .
3. le transport membranaire chez la bactérie.
En complément de ces thématiques biologiques, le pôle chimie de l'unité développe des ligands et des tensio-actifs amphiphiles (amphipols) pour la production, la stabilisation et la purification de nos protéines membranaires.

L'ingénieur(e) d'étude travaillera sous la responsabilité Francesca Zito et Daniel Picot qui animent un projet de recherché, dans l'axe 1, relatif à l'étude d'un processus de régulation de la chaine photosynthétique: les transitions d'état. Le cytochrome b6f est crucial dans l'activation de la kinase responsable de la phosphorylation des antennes collectrice de la lumière qui, une fois phosphorylées, devient capable de bouger entre les deux photosystèmes pour optimiser la photosynthèse. La relation entre b6f et kinase est fondamentale pour ce processus et la résolution de la structure des b6f, dont les mutations altèrent la mis en place des transitions d'état, nous aidera à compléter la description de tel processus.

On en parle sur Twitter !