En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7093-FREGAZ-004 - Post-doctorat sur les effets du changement climatique sur les communautés côtières benthiques en Arctique (H/F)

Post-doctorat sur les effets du changement climatique sur les communautés côtières benthiques en Arctique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 17 février 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7093-FREGAZ-004
Lieu de travail : VILLEFRANCHE SUR MER
Date de publication : jeudi 7 janvier 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 30 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2675,28 et 3084,60 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous recherchons un(e) biologiste marin motivé(e) pour mener (1) des expériences de perturbation sur les communautés benthiques dans des mésocosmes ex-situ et (2) des mesures in-situ du métabolisme des communautés benthiques en utilisant une approche de gradient de flux.

Activités

Le (la) candidat(e) travaillera dans un cadre international et sera chargé(e) de diriger le travail de terrain dans les régions éloignées. Il / elle travaillera en étroite collaboration avec les chefs de mission F. Gazeau et S. Comeau. Ce poste impliquera un travail de terrain prolongé pendant des périodes allant jusqu'à 3 mois au Spitzberg et dans le nord de la Norvège.

Compétences

Le (la) candidat(e) retenu(e) aura de vastes connaissances sur la physiologie des organismes marins, l'écologie benthique et la biogéochimie.
Le (la) candidat(e) idéal(e) aura:
1) Un doctorat en biologie marine ou biogéochimie marine
2) Expérience de travail sur le terrain et / ou d'expériences de perturbation
3) Connaissance de la chimie des carbonates
4) Expérience avec les communautés de macro-algues
5) Connaissance des approches de gradient de flux ou de covariance de Foucault

Contexte de travail

Ce poste sera basé au LOV, Villefranche-sur-mer, France. LOV est un laboratoire océanographique français de premier plan. Il s'agit d'une unité mixte de recherche du CNRS et de Sorbonne Université. Il est internationalement connu dans les domaines de la biogéochimie, du changement environnemental global, de l'optique marine, de l'écologie / physiologie et de l'écologie microbienne.

Informations complémentaires

Les candidats sont invités à envoyer un curriculum vitae comprenant une liste complète des publications, une lettre de motivation, ainsi que les coordonnées de trois références.

On en parle sur Twitter !