En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7093-EDOLEY-002 - Ingénieur-e en traitement de données radiométriques (h/f)

Ingénieur-e en traitement de données radiométriques (h/f)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7093-EDOLEY-002
Lieu de travail : VILLEFRANCHE SUR MER
Date de publication : mercredi 21 novembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 29 à 37 keuros bruts annuel
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un nouveau type de flotteur profileur a été développé au Laboratoire d'Océanographie de Villefranche (LOV) dans le but de fournir une nouvelle plate-forme autonome pour les mesures radiométriques in situ. Le flotteur ProVal est un flotteur Argo dédié aux mesures radiométriques pour les activités Ocean Color Cal/Val. Il permet de mesurer 4 spectres de Réflectance (Rrs) par profil radiométrique à partir de deux radiomètres montés symétriquement sur 2 bras et de 2 phases d'acquisition (modes profils et bouées). Plusieurs flotteurs ont déjà été déployés en Méditerranée et dans l'océan Austral et ont acquis plus de 600 profils (en cours).
Les procédures de calcul du spectre Rrs le plus précis représentatif de chaque profil, ainsi que d'autres produits de couleur de l'océan (p. ex. coefficients d'atténuation diffuse), doivent être développées pour cette nouvelle plate-forme, en plus de protocoles de contrôle de la qualité dédiés. L'estimation des incertitudes ainsi que les analyses de mise en correspondance des données satellitaires sur la couleur de l'océan seront également effectuées dans le but ultime d'établir le rôle potentiel d'une telle plate-forme pour l'étalonnage et la validation des capteurs de couleur de l'océan et de produire une "méthode opérationnelle" pour fournir des données en temps quasi réel aux agences spatiales.

Activités

Mise en place d'un protocole de traitement des données ProVal, incluant :
- correction de l'ombrage et de la dérive relative des capteurs
- création de critères de contrôle de qualité automatisés

Analyse des incertitudes, y compris :
- analyse théorique (simulation) des facteurs externes (nuages, ....) impact sur les incertitudes

Publication des méthodes et des résultats

Distribution des données (base de données : ODATIS)

Participation aux aspects logistiques du déploiement et de la récupération des flotteurs

Compétences

- Doctorat (ou école d'ingénieur) en informatique, sciences de la terre, transfert radiatif ou océanographie.
- Des connaissances en optique marine et en traitement des données radiométriques in situ sont fortement encouragées, de même qu'une expérience avec le modèle de transfert radiatif HydroLight.
- Très bonnes capacités de programmation. Connaissance du logiciel de programmation R appréciée.
- Anglais scientifique (niveau B2)

Contexte de travail

Un poste d'un an, financé par le CNES, sera ouvert au Laboratoire d'Océanographie de Villefranche (LOV, FRANCE) pour travailler sur le traitement des données et le contrôle qualité (QC) de l'ensemble de données ProVal. La personne retenue bénéficiera de l'environnement dynamique de l'équipe OMTAB du LOV qui a une longue histoire de recherche de haute qualité dans chacun des domaines liés à ce projet : optique marine, mesures radiométriques in situ et étalonnage « couleur de l'eau » (projet BOUSSOLE : www.obs-vlfr.fr/Boussole/) et flotteurs BGC-Argo (www.biogeochemical-argo.org). Cette équipe est composée de 7 chercheurs, 6 ingénieurs, 3 Post-Doctorants et 4 Doctorants. La personne recrutée sera sous la responsabilité d'Edouard Leymarie en charge du projet ProVal. Elle travaillera en étroite collaboration avec Vincenzo VELLUCCI en charge du projet BOUSSOLE. Des collaborations internationales seront également possible (M. Lewis, Dalhousie University, Halifax and E. Boss , University of Maine, USA).

Contraintes et risques

Possibilité de travail à la mer sur des campagnes à la journée.

Informations complémentaires

Reference:
https://www.researchgate.net/publication/328190694_ProVal_A_profiling_float_dedicated_to_radiometric_measurements
https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmars.2018.00437/abstract

On en parle sur Twitter !