En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7083-GUIGIN-003 - Postdoc (H/F) – Emulsions supportées pour le développement de test de détection digitale en gouttelettes haut débit.

Postdoc (H/F) – Emulsions supportées pour le développement de test de détection digitale en gouttelettes haut débit.

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 25 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7083-GUIGIN-003
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 4 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 32-47 k€ selon la grille de rémunération du CNRS
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Notre équipe est à la recherche d'un.e postdoctorant.e motivé.e pour travailler au développement de technologies de détection de microARN. Le poste, financé par une bourse européenne ERC Starting Grant, est ouvert dans le laboratoire Gulliver (ESPCI Paris, Université PSL, au cœur de Paris).
La détection digitale en gouttelettes des acides nucléiques repose sur la compartimentation de cibles individuelles en gouttelettes d'eau dans l'huile avant l'amplification de la cible. Malgré les multiples avantages (quantification absolue, haute sensibilité, sans étalonnage), ces tests reposent sur des dispositifs microfluidiques complexes qui limitent le débit d'échantillons et l'accessibilité aux utilisateurs non experts. Les émulsions supportées ont été développées pour pallier ces limitations. Ici, des particules d'hydrogel sont utilisées comme pré-compartiments qui peuvent être rapidement dispersées dans de l'huile par agitation. L'utilisation de particules monodisperses permet de créer, sans outil microfluidique, gouttelettes monodisperses.
Le candidat développera et optimisera cette technologie et l'adaptera à la méthode d'amplification originale que notre équipe a développée pour la quantification des microARN. De plus, l'utilisation de particules encodées par fluorescence permettra l'adaptation du test à une format multiplexé.
Information projet : https://blog.espci.fr/guillaumegines/erc-mop-mip/

Publications d'intérêt: https://blog.espci.fr/guillaumegines/publications/
Littérature sur les émulsions supportées:
Abate group : https://pubs.acs.org/doi/10.1021/acs.analchem.8b01759
Di-Carlo group: https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.03.09.984245v1

Activités

- Veille bibliographique et compilation de données
- Planification et réalisation d'expériences de biologie moléculaire (assemblage de réseaux de réactions biochimiques)
- Synthèse de particules d'hydrogel par microfluidique en goutte
- Analyse de donnée et rédaction de cahiers de laboratoire
- Mise en forme des données et communication régulières avec l'équipe de recherche
- Communication scientifique (rédaction de publications scientifiques, participation à des conférences)

Compétences

Doctorat en biochimie, chimie, biologie moléculaire, ou domaine connexe
- Le/la candidat.e devra avoir une solide expérience en techniques de biologie moléculaire (dosages enzymatiques, amplification d'ADN, extraction d'ARN, microscopie…)
- D'excellentes compétences en communication en anglais écrit et oral sont de attendues
- Le/la candidat.e retenu.e devra naviguer dans un environnement hautement interdisciplinaire.
- Une expérience préalable dans le domaine de la programmation moléculaire et/ou de la microfluidique sera un plus.

Contexte de travail

http://www.gulliver.espci.fr

On en parle sur Twitter !