En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7042-FRACOL-002 - Post-doctorat H/F en chimie organique fine

Post-doctorat H/F en chimie organique fine

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7042-FRACOL-002
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mardi 12 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 6 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2643,22 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le travail s'inscrit dans un programme de prématuration d'un projet de recherche qui a mené récemment au dépôt de brevet. La catalyse asymétrique est une méthodologie idéale pour l'industrie pharmaceutique permettant de produire des composés biologiquement actifs, produits à haute valeur ajoutée, de façon rapide, efficace et en respectant les principes de la chimie verte. L'objectif visé est de tester une nouvelle famille de ligands terphényls chiraux à double chiralité axiale (dont le squelette original a fait l'objet d'un brevet, d'une publication dans Angewandte Chemie et d'un highlight dans Nature) dans des réactions d'hydrogénation asymétrique d'imines ou d'oléfines afin d'obtenir des amines ou aminoacides énantiopurs d'intérêt dans l'industrie pharmaceutique. Sur la base des résultats obtenus, ceux-ci seront présentés aux industriels ayant montré un fort intérêt pour ce travail.

Activités

- Synthétiser une à deux familles de ligands figurant dans le brevet en particulier les ligands diphosphines.
- Identifier des réactions d'hydrogénation asymétrique d'intérêt pour des industriels et y tester les nouveaux ligands (cible potentielle : la réaction d'hydrogénation des imines et d'oléfines ; transformation présentant au jour d'aujourd'hui un défi synthétique majeur et conduisant à la formation des amines chirales, aminoacides chiraux en particulier les non naturels, structures clés en chimie médicinale)
- Réaliser les premiers tests catalytiques visant à évaluer la performance des nouveaux complexes métalliques dans les réactions préalablement choisies. Si possible, pour les réactions donnant des résultats préliminaires prometteurs, le design du ligand sera affiné afin de trouver les structures les plus efficaces en terme de réactivité et de sélectivité (modification de la structure des ligands par introduction de substituants modifiant leurs propriétés électroniques et/ou stériques).
- Optimisation de la synthèse du ligand sélectionné à plus grande échelle et optimisation de la réaction visée en vue de l'application industrielle future.

Compétences

Le/la candidat-e devra
- être titulaire d'un doctorat en chimie organique de synthèse
- avoir de bonnes compétences en communication écrite et orale.
- Une expérience en catalyse organométallique et hydrogénation asymétrique serait appréciée mais n'est pas indispensable.

Contexte de travail

Les travaux se dérouleront dans l'équipe Syncat (www.syncat.org) à L'université de Strasbourg/ Ecole de Chimie, Polymères et Matériaux, UMR7042 LIMA. L'équipe est dotée de l'équipement nécessaire à ce projet : RMN 400 MHz et 500MHZ avec sonde cryogénique, HPLC chirale, GC-MS, ATR-IR et matériel de laboratoire classique dédié à la synthèse organique ainsi qu'un multi-réacteur pour le screening des réactions d'hydrogenation asymétrique.

Informations complémentaires

Les travaux font partie d'un projet de prématuration financé par le CNRS

On en parle sur Twitter !