En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7025-SONRIP-002 - Ingénieur d'études H/F en protection des plantes CDD

Ingénieur d'études H/F en protection des plantes CDD


Date Limite Candidature : mardi 2 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7025-SONRIP-002
Lieu de travail : COMPIEGNE
Date de publication : mardi 12 octobre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2130,55 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le contexte actuel d'objectif de réduction des intrants utilisés dans les cultures, il est capital de développer des moyens de protection du colza, source essentielle d'acides gras pour des usages alimentaires et non alimentaires, respectueux de l'environnement et de la santé humaine. Dans le cadre d'un projet de recherche collaboratif de maturation incluant un industriel et deux laboratoires académiques rattachés au CNRS et à l'INRAe, l'ingénieur aura pour mission de planifier, organiser, réaliser des expérimentations pour étudier les propriétés antifongiques de molécules naturelles ayant un intérêt démontré en biocontrôle pour la protection de cette culture. Ces composés biodégradables et faiblement écotoxiques sont en effet très prometteurs pour une application au champ.

Activités

- Il s'agira principalement d'évaluer l'efficacité antimycélienne de différentes concentrations et formulations de ces composés, d'acquérir des données, les analyser et les interpréter.
- L'ingénieur évaluera également l'activité de défense de plantes et l'éventuel effet de phytotoxicité des produits au moyen de colorations, observations en microscopie optique et à fluorescence.
- Il/Elle développera et fournira le matériel végétal nécessaire aux autres partenaires pour des études de localisation tissulaire et complètera si nécessaire les essais de phytoprotection réalisés au laboratoire par les partenaires ou prestataires de service.
- Il/Elle sera en charge de superviser la production de plantes en chambre de culture et de champignons mycéliens in vitro en enceinte climatique et de gérer les stocks (souches fongiques, graines, consommables).
- Il/Elle participera éventuellement aux visites d'essais en conditions de terrain chez des prestataires de service.
- Il/Elle participera aux réunions au sein du laboratoire et avec les partenaires du projet où il/elle présentera les résultats obtenus.
- IL/Elle participera à la rédaction des rapports d'avancement du projet.

Compétences

- Des connaissances théoriques et un intérêt pour la biologie végétale, la biologie des champignons mycéliens, les interactions plantes micro-organismes et le biocontrôle sont souhaitées.
- Une expérience pratique dans tout ou partie des méthodologies requises pour mener à bien le projet est nécessaire : culture in vitro de micro-organismes, microscopie optique et à fluorescence, culture végétale, tests de phytoprotection, analyse de données, statistiques.
- Des qualités rédactionnelles et de présentation orale sont indispensables
- Le candidat doit avoir d'excellentes prédispositions pour travailler en équipe et en réseau et devra faire preuve d'esprit d'initiative.
- Rigueur, méthodologie, fiabilité, respect des délais et de la confidentialité sont exigées.
-Diplôme Bac+3 obligatoire, souhaité Bac+5

Contexte de travail

L'ingénieur d'études effectuera ses missions au sein du laboratoire Génie Enzymatique et Cellulaire, UMR CNRS 7025, à l'Université de Technologie de Compiègne. Le laboratoire est reconnu internationalement pour ses recherches centrées sur les bioressources, le biomimétisme et la bioinspiration. En particulier le thème de recherche « métabolisme végétal et bioressources » développe des travaux de recherche autour de la valorisation des plantes et leur protection, en particulier les plantes oléagineuses comme le colza. Des déplacements sont à prévoir auprès des partenaires, chez les prestataires ou sur le site du laboratoire GEC basé à l'Université Picardie Jules Verne à Amiens selon les besoins du projet. Le projet est financé dans le cadre de l'appel à projets ANR Ecophytomaturation 2021.

Contraintes et risques

Une partie des expériences sera réalisée en laboratoires de confinement L2/S2. Une formation dispensée sur place sera obligatoire.

On en parle sur Twitter !