En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7019-ALEGEN-003 - Poition Postdoctorale - Développement de méthodes basées sur la mécanique quantique pour affiner des structures crsytallographiques de protéines (H/F)

Poition Postdoctorale - Développement de méthodes basées sur la mécanique quantique pour affiner des structures crsytallographiques de protéines (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7019-ALEGEN-003
Lieu de travail : METZ
Date de publication : mercredi 28 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2400 € - 2600 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le projet postdoctoral est principalement focalisé sur le développement et l'application de nouvelles méthodes de chimie quantique basées sur les orbitales moléculaires extrêmement localisées (ELMO), qui sont des orbitales moléculaires strictement localisées sur de petits fragments moléculaires (par exemple des atomes, des liaisons ou des groupes fonctionnels). En exploitant l'interprétabilité chimique intrinsèque des ELMOs, nous cherchons de développer de nouvelles techniques qui permettront la description quantique de grands systèmes moléculaires à un coût de calcul très réduit. L'objectif principal sera le développement de nouvelles stratégies à croissance linéaire basées sur les ELMOs pour le raffinement de structures cristallographiques de protéines.

Activités

- Développement de modèles théoriques;

- Implémentation des modèles théoriques dans des programs rapides et efficaces;

- test des méthodes développées;

- rédaction d'articles scientifiques;

Compétences

- Une solide formation en chimie théorique est fondamentale. Des études en cristallographie sont considérées comme une valeur ajoutée.

- Une très bonne connaissance des systèmes informatiques basés sur Linux / Unix et des langages de programmation Fortran est souhaitable.

- En outre, en considérant l'environnement international du laboratoire, le candidat devrait avoir des bonnes compétences de communication en anglais. La connaissance du français n'est pas requise immédiatement.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Physique Théorique et Chimique (LPCT ; UMR CNRS 7019) de l'Université de Lorraine est une unité de recherche internationalement reconnue qui mène des recherches dans les cinq axes scientifiques suivants:

1) Dynamique et Symétries;
2) Interaction Rayonnement-Matière;
3) État liquide, Interfaces et Solvatation;
4) État solide: Structure et Propriétés;
5) Biophysique et Biochimie;

Le laboratoire regroupe actuellement la majeure partie des théoriciens (physiciens ou chimistes) de Lorraine et est situé sur deux sites différents: l'Institut de Chimie, Physique, et Matériaux du Technopôle de Metz et la Faculté des Sciences et Technologies de Nancy.

Contraintes et risques

Aucun risque particulier pour cette position postdoctorale.

Informations complémentaires

Position Postdoctorale financée par le projet ANR "QuMAcroRef"

On en parle sur Twitter !