En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6629-MARBES-001 - Postdoc analyse numérique (H/F)

Postdoc analyse numérique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6629-MARBES-001
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : lundi 3 décembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2555€ et 3544€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le projet ANR MoHyCon (Multiscale Models and Hybrid numerical methods for semiConductors), porté par Marianne Bessemoulin-Chatard, concerne l'analyse et la simulation numérique de modèles de semi-conducteurs.
Le post-doc s'inscrit dans ce contexte.
Le projet scientifique porte sur l'étude théorique des méthodes numériques considérées et leur implémentation.
Le candidat retenu sera intégré au sein de l'équipe SPAN (Statistique Probabilités et Analyse Numérique) du Laboratoire de Mathématiques Jean Leray à Nantes.

Activités

Le post-doctorant devra construire et analyser des schémas numériques pour le modèle de transport d'énergie. Il s'agit d'un modèle macroscopique pour les semi-conducteurs, qui décrit l'évolution de la densité d'électrons et de la température (Markowich 1990). Le modèle comporte un terme de gradient au carré qu'il est difficile d'approcher numériquement. Différentes approches de type volumes finis peuvent être envisagées, et une attention particulière sera portée à l'étude de convergence des méthodes développées.

Le post-doctorant devra également s'intéresser à l'approximation numérique de l'équation de Boltzmann linéaire pour les semi-conducteurs. Le but est de construire un schéma numérique préservant l'asymptotique à la limite de diffusion, et de prouver rigoureusement cette propriété.

Compétences

Le candidat retenu devra être titulaire d'un doctorat en analyse numérique des EDP/calcul scientifique/modélisation.
Le projet requiert à la fois des compétences théoriques (analyse numérique des EDP) et des aptitudes en programmation (C/C++, Fortran, Python, ou Matlab par exemple). Il devra également être capable de travailler en collaboration, et avoir de solides qualités rédactionnelles.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Mathématiques Jean Leray (LMJL) est une Unité Mixte de Recherche à double tutelle (CNRS et Université de Nantes) et en partenariat avec l'École Centrale de Nantes. Il est structuré en 4 équipes et regroupe une centaine de personnes dont 19 Professeurs, 28 Maîtres de conférences, 2 Directeurs de recherche CNRS et 6 Chargés de recherche CNRS, plus un service administratif et technique de 8 personnes et une trentaine de doctorants. L'équipe SPAN -Statistique, Probabilités et Analyse numérique - regroupe 7 Professeurs, 10 Maîtres de conférences, 1 Chargée de Recherche CNRS, 9 Doctorants et 1 Ingénieur de recherche.
Le candidat retenu sera impliqué dans les travaux de recherche des chercheurs et enseignants-chercheurs en analyse numérique.

On en parle sur Twitter !