En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6553-SANRIG-004 - CDD Ingénieur de Recherche (H/F) en biogéochimie

CDD Ingénieur de Recherche (H/F) en biogéochimie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6553-SANRIG-004
Lieu de travail : RENNES
Date de publication : lundi 11 février 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2586 € et 2648 € brut mensuel selon l'expérience .
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

(1) Organisation des missions de prélèvements, (2) analyses physico-chimiques des vasières et des eaux porales, (3) analyses statistiques des résultats, (4) interprétation, discussion et valorisation des résultats (conférences, rédaction d'articles et de rapports).

Activités

Détermination des flux benthiques et des profils d'eaux porales des nutriments (N et P) des différents types de sédiments sur les vasières bretonnes les plus concernées par les proliférations de macroalgues ; détermination de la typologie des sédiments en lien avec la composition moléculaire de la matière organique et flux potentiels de nutriments.

Compétences

Le candidat aura un diplôme de thèse dans le domaine de la biogéochimie ou de la chimie analytique environnementale. Des connaissances sur la biogéochimie des sédiments côtiers et les cycles du phosphore et/ou de l'azote seraient un plus. Le candidat aura un goût avéré pour l'organisation et la réalisation de campagnes de terrain ainsi qu'une maîtrise démontrée du travail expérimental et analytique de laboratoire. Le candidat aura fait preuve de sa capacité à traiter et valoriser des données scientifiques en anglais sous forme d'articles scientifiques. Enfin une compétence nécessaire est l'aptitude et la motivation pour le travail en équipe.

Contexte de travail

Le rôle des sédiments côtiers dans le piégeage ou le relargage de nutriments dissous est mal connu. Cependant, le fonctionnement de ces écotones, à l'interface entre apports de nutriments terrestres et marins, fait l'objet de nombreuses recherches. La minéralisation de la matière organique et le relargage de nutriments du sédiment vers la colonne d'eau sont suspectés avoir un impact sur le développement des algues vertes sur vasière. De plus, cette capacité de relargage pourrait empêcher d'atteindre les seuils de concentration requis pour lutter contrela prolifération d'algues vertes. Afin de mieux comprendre les flux benthiques de N et P et leur rôle dans la prolifération des algues vertes sur des vasières bretonnes, le projet de recherche « ImPro » financée par la région Bretagne et l'Agence de l'eau Loire-Bretagne démarrera en mars 2019. Dans le cadre de ce projet nous cherchons un ingénieur de recherche pour étudier la variabilité spatiale, à l'échelle de la Bretagne, des relations entre (i) les flux de nutriments, (ii) la composition de la matière organique et (iii) les occurrences d'algues vertes. La mission proposée comprend la campagne d'échantillonnage, les analyses biogéochimiques des vasières, les mesures de flux dissous ainsi que l'interprétation et la valorisation de ces données.

Contraintes et risques

Connaissance des bonnes pratiques de laboratoire, prélèvements/terrain sur vasière – permis B obligatoire

On en parle sur Twitter !