En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6539-ANNPOD-003 - Ingénieur de recherche en bioinformatique / Ecologie microbienne (H/F)

Ingénieur de recherche en bioinformatique / Ecologie microbienne (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6539-ANNPOD-003
Lieu de travail : PLOUZANE
Date de publication : vendredi 6 avril 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 11 mois
Date d'embauche prévue : 3 septembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2 399.48€ à 2 399.48€
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre d'un projet européen qui s'intitule « Preventing and mitigating farmed bivalve diseases VIVALDI », le travail de l'ingénieur de recherche consistera à effectuer des analyses génomiques (metabarcoding et métagénomiques) de microbiotes issus de différents compartiments de bivalve.

Activités

Suite à une infection avec vibrio tapetis et sous des conditions variées de températures et d'antibiotiques :

- Extraire de l'ADN de matrices environnementales
- réaliser des librairies
- analyser des données génomiques
- analyser des données métagénomiques

Compétences

- Compétences en analyses métabarcoding et métagénomiques
- Maîtrise des logiciels Frog ou Quime, .Lunix et R
- Bon niveau d'anglais

Contexte de travail

Le LEMAR (Laboratoire des sciences de l'environnement marin) regroupe des biologistes, biogéochimistes, des chimistes et des physiciens dans le but de comprendre et modéliser les systèmes marins au sein de la biosphère, définir les caractéristiques du milieu et des organismes, et décrypter leurs interactions; L'unité affiche une politique résolument interdisciplinaire, indispensable pour aborder un domaine complexe comme les interactions entre les diverses composantes du domaine marin.

On en parle sur Twitter !