En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6533-VINTIS-001 - Postdoctoral position LHCb 21 CF H/F

Postdoctoral position LHCb 21 CF H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 27 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6533-VINTIS-001
Lieu de travail : AUBIERE
Date de publication : mardi 6 avril 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2617 - 3729 €
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le chercheur postdoctoral fera partie de l'équipe LHCb qui est fortement impliqué dans la jouvence du détecteur LHCb, développant une partie de l'électronique du nouveau trajectographe à fibres scintillantes (SciFi) et de son système de refroidissement. La R&D est terminée, et les éléments sont en construction, mais il/elle aura un rôle de premier plan dans l'assemblage final du détecteur SciFi et sa mise en service. Il/elle sera membre de la collaboration qui nous lie principalement avec les laboratoires de NIKHEF à Amsterdam, de l'EPL de Lausanne, du CERN et du Physikalisches Institut d'Heidelberg. À son arrivée, le LHC sera sur le point de redémarrer et il/elle fera partie de l'équipe qui analysera les premières données SciFi.
L'équipe clermontoise de LHCb a un large éventail d'intérêts dans l'analyse de la physique et a apporté des contributions substantielles aux mesures des désintégrations radiatives des B, des désintégrations des hadrons beaux sans charme multi-corps et de l'étude de la violation de CP dans les désintégrations du B en charme ouvert. Le chercheur postdoctoral bénéficiera du vaste échantillon de données recueillies au cours des dernières années par LHCb et aura une part active dans les principales activités expérimentales et d'analyse de données. Il/elle participera à la mesure précise de l'angle CKM gamma, avec les modes B en charme ouvert et les données du run 3 du LHC.

Activités

Le/la postdoctorant(e) contribuera à des activités telles que
• Travail en collaboration avec les membres de LHCb du LPC (physiciens et ingénieurs) et avec nos partenaires au sein de la collaboration.
• Assemblage final et mise en service du détecteur SciFi.
• Publication d'un ou plusieurs articles conjoints sur les analyses des données recueillies au cours des périodes des Run 1 à 3 du LHC.

Compétences

• Formation : Doctorat en physique expérimentale des particules.
• Physique : de bonnes connaissances en physique des saveurs sont privilégiées mais non obligatoires.
• Programmation : Compétences en python, C++ et ROOT.
• Langue : Maîtrise de l'anglais parlé et écrit. Des notions de Français sont appréciées.
• Bonnes aptitudes à la communication et capacité à travailler en équipe.

Contexte de travail

Le LPC est une unité mixte de recherche du CNRS/IN2P3 et de l'Université Clermont Auvergne. Fondée en 1958, elle accueille plus de 155 personnes ; 70 chercheurs du CNRS et professeurs d'université (expérimentateurs et théoriciens), 50 ingénieurs, techniciens et personnel administratif, ainsi que 35 doctorants et postdoctoraux. Ses domaines de recherche incluent la physique des particules, la cosmologie, la physique des plasmas ainsi que la physique de la santé et de l'environnement. Le LPC participe aux collaborations internationales : ALICE, ANTARES, ATLAS, CKMfitter, FCC/ILC, LHCb, LSST et SoLid. L'un des domaines de recherche est la physique des saveurs lourdes et l'étude de la violation du CP et du renversement du temps, précédemment poursuivies dans ALEPH et actuellement portées par LHCb, CKMfitter et par le groupe théorique.
Le LPC est installé dans l'agglomération de Clermont-Ferrand, au cœur de l'Auvergne. Situé à 400 km au sud de Paris, il est facilement accessible en avion, en train ou en voiture (à proximité de 4 autoroutes principales). Il se trouve à 300 km (3 h 30 de route) du CERN. La métropole Clermont Auvergne compte environ 300 000 habitants sur un espace de 300 km2, elle compte 35 000 étudiants (dont 1 000 inscrits à des programmes de doctorat) et 3 000 chercheurs (50% académiques et 50% industriels). Plusieurs entreprises et start-ups internationales dynamiques sont basées dans la Région. Le plus célèbre est le fabricant de pneus français de renommée mondiale Michelin, basé à Clermont-Ferrand depuis sa création en 1889. Le siège social de Michelin, son centre de recherche international et certaines de ses manufactures sont situés à Clermont-Ferrand.
Clermont-Ferrand se trouve dans la plaine au pied de la célèbre chaîne de volcans, la « Chaîne des Puys », qui culmine au « Puy-de-Dôme ». La chaîne volcanique offre un abri efficace contre les masses humides d'air de l'Atlantique, et la ville jouit de l'un des climats les plus secs de la France métropolitaine. La Chaîne des Puys et la faille de la Limagne ont été inscrites récemment à l'inventaire du patrimoine mondial de l'UNESCO. La vie à Clermont-Ferrand permet de concilier toutes les activités d'une ville assez grande, mais pas trop grande, avec celles d'un bel environnement naturel et touristique offrant la possibilité de pratiquer le sport, des activités culturelles et une vie sociale agréable. Le coût des logements est sensiblement moins élevé que dans des très grandes agglomérations françaises comme Paris, Marseille ou Lyon.

Contraintes et risques

Des voyages fréquents, plus ou moins longs, au CERN et/ou à l'étranger sont à prévoir. Cela dépend de la situation sanitaire mondiale.

Informations complémentaires

Les candidats doivent soumettre une lettre d'accompagnement expliquant l'intérêt pour le poste, un curriculum vitae détaillé (y compris une description de leurs travaux antérieurs recherches avec une liste de publications mettant en évidence leurs contributions personnelles) et prendre des dispositions pour qu'au moins deux lettres de recommandation soient envoyées directement par des référents/personnalités scientifiques à

vincent.tisserand@clermont.in2p3.fr

La date limite est 01 / 05 / 2021. Nous nous réservons le droit de ne pas organiser d'auditions et de continuer notre prospection après la date de clôture.

On en parle sur Twitter !