En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6533-PHIROS-002 - Contrat postdoctoral (3 ans) au Laboratoire de Physique de Clermont (LPC) : cosmologie observationnelle avec les données supernovae de la Zwicky Transient Facility (ZTF)t H/F

Contrat postdoctoral (3 ans) au Laboratoire de Physique de Clermont (LPC) : cosmologie observationnelle avec les données supernovae de la Zwicky Transient Facility (ZTF)t H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 10 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR6533-PHIROS-002
Lieu de travail : AUBIERE
Date de publication : lundi 30 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2700 et 3100 euros bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la candidat(e) retenu(e) rejoindra le groupe ZTF-IN2P3 au LPC pour travailler sur les données du ''Zwicky Transient Facility" (ZTF) et développer les analyses cosmologiques avec la sonde supernova.

Activités

Le/la candidat(e) retenu(e) devra consacrer ~30% de son temps à l'effort général du groupe ZTF pour aider à construire les courbes de lumière des SN et extraire les distances. Les 70% restants seront disponibles pour les analyses cosmologiques.

Compétences

Un doctorat en cosmologie, en astrophysique, en astroparticules ou en physique des hautes énergies est requis. Le/la candidat(e)devra maitriser les méthodes de bases de la cosmologie observationnelle. La pratique de l'analyse des données d'observation et des compétences en programmation informatique sont indispensables.

Contexte de travail

La Zwicky Transient Facility (ZTF) observe la totalité du ciel nord dans le visible en trois bandes spectrales avec une cadence de l'ordre de 1 jour. L'instrument qui lui permet d'accomplir ce tour de force est une caméra CCD montée au foyer du télescope Ochin Schmidt du Mont Palomar, et couvrant 47 degrés carrés de ciel. Depuis 2018, ZTF découvre, identifie et suit photométriquement de l'ordre de 1000 supernovae de type Ia proches par an (z<0.1) Le lot de donnees resultant est à ce jour le plus important échantillon de SNe Ia homogène et spectroscopiquement complet au monde. Un tel lot de données donne accès à trois tests cosmologiques clef: tout d'abord, une mesure indépendante de H0 et de l'isotropie de l'expansion; ensuite, la première mesure directe du taux de croissance des structures a z~0 en utilisant les vitesses particulières des SNe, un test crucial de la relativité aux échelles cosmologiques. Enfin, en combinant le lot de données ZTF avec la statistique disponible a plus haut redshift, il est possible de poser les premières contraintes non marginales sur une possible évolution de l'équation d'état de l'énergie noire.
Le contrat est financé par l'Agence nationale de la Recherche (ANR) et est ouvert au LPC (Clermont-Ferrand). Quatre équipes françaises (Paris, Lyon, Marseille, Clermont-Ferrand) regroupant une trentaine de chercheurs, postdocs, et étudiants en thèse travaillent à un effort d'analyse commun pour produire les courbes de lumière calibrées et en dériver les distances cosmologiques aux supernovae de ZTF. Cet effort d'analyse ouvre la voie aux analyses cosmologiques qui dépendent de ces distances. Nos equipes sont par ailleurs actives dans la collaboration LSST/DESC. Le postdoc recrute aura l'opportunité de rejoindre cette collaboration.
Le postdoc disposera d'une ligne annuelle pour financer plusieurs missions, et aura accès au centre de calcul de l'IN2P3 (CC-IN2P3)
Les candidats fourniront un CV, un research statement, une liste de publications, et feront parvenir trois lettres de recommandation à l'attention de Philippe Rosnet (philippe.rosnet@clermont.in2p3.fr) et Philippe Gris (philippe.gris@clermont.in2p3.fr).

On en parle sur Twitter !