En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6521-NOELAL-002 - Postdoctorant (H/F) - Synthèse organométallique de catalyseurs pour la réduction électrochimique du CO2

Postdoctorant (H/F) - Synthèse organométallique de catalyseurs pour la réduction électrochimique du CO2

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 30 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6521-NOELAL-002
Lieu de travail : BREST
Date de publication : mercredi 9 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2675 - 3084 € brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre du projet SAD- NANOCAT, la personne recrutée aura pour mission de développer, caractériser et mettre en forme des catalyseurs organométalliques à base de métaux de transition pour la réduction électrochimique du CO2. Dans un second temps ces complexes seront immobilisés sur surface d'électrode pour des études en phase hétérogène.

Activités

- Synthèse de complexes organométalliques notamment à base de Mn, Co et Cu.
- Caractérisations spectroscopiques et électrochimiques des composés synthétisés.
- Immobilisation des ligands et complexes sur surface d'électrode.
- Étude de l'activité électrocatalytique des différents complexes vis-à-vis de la réduction du CO2

Compétences

Pour être éligible, le/la candidat/e doit avoir passé au minimum 18 mois à l'étranger à partir de mai 2017 et être titulaire d'un doctorat en chimie ou équivalent.

- Bonne expérience dans les techniques de synthèses inorganique et organométallique
- Bonne expérience dans la caractérisation spectroscopique des composés organométalliques (RMN, IR, UV-vis).
- Des connaissances en électrochimie et modification de surface seraient un plus.
- D'excellentes compétences écrites, verbales et interpersonnelles sont souhaitables. Il n'est pas obligatoire de parler le français.

Les candidats intéressés doivent soumettre un CV, les noms et les coordonnées de trois personnes de référence et une lettre de motivation d'une page, indiquant l'intérêt du candidat à travailler sur ce projet particulier.

Contexte de travail

Le laboratoire de Chimie, Electrochimie Moléculaires et Chimie Analytique (CEMCA, http://www.umr6521.cnrs.fr/) est une UMR dépendant du CNRS et de l'Université de Bretagne Occidentale et est situé sur le campus du Bouguen à Brest. Le/la candidat/e retenu/e rejoindra sous la direction du Dr. Noémie Lalaoui l'équipe « Chimie et Electrochimie: Bioinorganique et Matériaux Moléculaires (CIEl) » dont une des spécialités est la catalyse par activation biomimétique.

On en parle sur Twitter !