En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6502-ANNHEN-001 - Chercheur Post-Doc Médiateurs Rédox Organiques pour batteries Lithium-O2 (H/F)

Chercheur Post-Doc Médiateurs Rédox Organiques pour batteries Lithium-O2 (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6502-ANNHEN-001
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : mercredi 7 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 5 mois
Date d'embauche prévue : 3 décembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2555 € brut
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif de ce stage postdoctoral est :
• de synthétiser de nouveaux matériaux organiques rédox-actifs pouvant nécessiter une synthèse en plusieurs étapes ;
• d'évaluer leurs performances électrochimiques dans les cellules Li-O2.

Activités

- La première partie de ce poste sera consacrée à la synthèse de différents médiateurs organiques d'oxydo-réduction. Les matériaux ciblés seront idéalement nouveaux et possiblement brevetables. Ils seront préparés et purifiés selon les techniques classiques connues en chimie organique de synthèse et entièrement caractérisés (RMN, IR, TGA, etc.).
- La deuxième partie sera consacrée à l'évaluation de leurs performances en batteries Li-O2 et éventuellement en batteries Li-ion. Le postdoc devra préparer des électrodes, assembler des batteries et réaliser divers tests électrochimiques afin d'évaluer les nouveaux matériaux par rapport aux médiateurs d'oxydoréduction organiques de référence de la littérature. Une technique RPE in situ sera également développée afin de suivre la formation / la présence de radicaux lors du cyclage de cellules Li-O2 avec des médiateurs rédox organiques.

Compétences

Vous avez obtenu un doctorat en science des matériaux, chimie organique / de synthèse ou équivalent. Vous avez une bonne connaissance de la synthèse en chimie organique et / ou en électrochimie avec une spécialisation en batteries. Vous avez un intérêt marqué pour l'apprentissage de nouvelles techniques.

Contexte de travail

Ce travail sera effectué à l'Institut des Matériaux Jean Rouxel IMN (Univ. Nantes-CNRS) et sera financé du 3 décembre 2018 au 26 avril 2019. Etant donné qu'il est financé par Toyota Motor Europe, des rapports d'avancement et des réunions téléphoniques avec cette société seront organisés. Une réunion au centre technique TME de Zaventem (Belgique) est également prévue en 2019.

Contraintes et risques

Déplacements en Belgique.

On en parle sur Twitter !