En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6457-SOPDEP-010 - Post-doctorant-e H/F pour une étude de la dégradation radiolytique des carboxylates

Post-doctorant-e H/F pour une étude de la dégradation radiolytique des carboxylates

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6457-SOPDEP-010
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : vendredi 19 juin 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 675 € à 3 805 € bruts mensuels, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Etude de la dégradation des espèces polycarboxylates sous l'effet des rayonnement alpha et gamma en milieu alcalin (pH=13).
Ce projet est financé par l'Europe (EURAD/CORI) et implique donc la participation du candidat aux workshops et rapports nécessaires dans le cadre de ce projet.

Activités

Activités principales:
- Mener les irradiations
- Mener les analyses des produits de dégradation gazeux et liquides
- Rédiger le rapport scientifique
- Communiquer les résultats lors de présentations
- Participer aux Workshops organisés dans le cadre du projet européen
- Rédiger les publications associées

Compétences

Le/la candidat-e devra être titulaire d'un doctorat en physico-chimie. Compétences requises :
- Connaissances en physico-chimie sous rayonnement
- Connaissance du milieu chimique sous irradiation (radiolyse)
- Savoir travailler en équipe
- Expérience avec des faisceaux d'irradiation souhaitée.
- Bonne maîtrise de l'anglais à l'oral et à l'écrit ;
- Aptitudes à communiquer tant à l'oral qu'à l'écrit, à valoriser les résultats de la recherche.

Contexte de travail

Ce travail de recherche s'effectue entre le laboratoire SUBATECH situé au 4 rue Alfred Kastler Campus de la Chantrerie à Nantes et le cyclotron ARRONAX situé à proximité du CHU Laennec.
SUBATECH (laboratoire de physique SUBAtomique et ses TECHnologies associées) est une Unité Mixte de Recherche (UMR 6457) affiliée à trois tutelles : l'Institut-Mines-Télécom-Atlantique (IMT-A), l'Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3) du CNRS, et l'Université de Nantes. Le laboratoire est spécialisé dans le nucléaire tant au niveau physique qu'au niveau chimie grâce à ses groupes de recherches.
Le-la candidat-e intégrera le groupe radiochimie dédié aux questions fondamentales et appliquées en lien avec le comportement des radionucléides dans les domaines de l'environnement et de la santé et particulièrement l'équipe radiolyse, qui a comme activité principale d'étudier les effets des rayonnements sur différents milieux. Ce groupe est en étroite collaboration avec le cyclotron ARRONAX produisant des faisceaux de protons H+ et d'hélions He2+, afin de mener à bien ses recherches. La proximité permettra au candidat d'accéder à certains équipements d'ARRONAX et ainsi de pouvoir disposer d'un irradiateur utilisé principalement en complément du faisceau d'hélion.

Contraintes et risques

- Travail en zone contrôlée
- Travail sur faisceau d'irradiation de cyclotron (He)
- Travail avec source gamma (Cs137)

Informations complémentaires

Programme EURAD/CORI (Cement-Organic-Radionuclide-Interaction)

On en parle sur Twitter !