En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6174-NICPAS-001 - H/F Chercheur Post-Doctorant microfabrication et caractérisation optique pour horloges atomiques miniatures

H/F Chercheur Post-Doctorant microfabrication et caractérisation optique pour horloges atomiques miniatures

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 1 février 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6174-NICPAS-001
Lieu de travail : BESANCON
Date de publication : lundi 11 janvier 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2500 € et 3500€ bruts, selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'interrogation d'un ensemble d'atomes en phase vapeur au sein d'une cellule de dimensions millimétriques a permis la démonstration et le développement d'une grande variété d'instruments atomiques miniatures de haute sensibilité et de grande précision [1]. On trouve, parmi ces instruments la première démonstration d'horloges atomiques miniatures [2]. Ces « micro-horloges atomiques » microondes repose sur une cellule alcaline micro-fabriquée diluée par une pression de gaz tampon. Elles existent aujourd'hui en versions commerciales [3, 4] grâce à leur très fort potentiel applicatif résultant de leur aptitude à combiner une stabilité relative de fréquence de l'ordre de 10^-10 à 1 s et 10^-11 à 1 journée d'intégration, à un volume et une puissance de consommation fortement réduits (de l'ordre de 15 cm^3 et 150 mW).
Plus récemment, de nombreux travaux ont montré l'intérêt de monter vers les fréquences optiques, en interrogeant directement au sein d'une microcellule alcaline pure (sans gaz tampon) une transition atomique optique plutôt que microonde [5, 6, 7]. Ces nouvelles horloges optiques à microcellule, présentent des performances de stabilité sur le court terme bien supérieures (2 ordres de grandeur) à celles des horloges microondes. Néanmoins, la stabilité moyen- et long-terme de ces horloges, microondes ou optiques, continue de devoir être améliorée. Nos études portent donc sur de nouveaux développements de cellules visant à améliorer et stabiliser leur atmosphère interne, en réduisant la concentration d'impuretés, tout en insérant des fonctions micro-optiques pour faciliter et améliorer l'interaction atomes-lumière en leur sein. Dans ce cadre, l'offre d'emploi porte sur le développement et la caractérisation de cellules alcalines micro-fabriquées pour les références de fréquence atomiques miniatures de haute-performance.

Bibliographie:
[1] J. Kitching, Appl. Phys. Rev. 5, 031302 (2018)
[2] S. Knappe, MEMS atomic clocks, Comprehensive microsystems, 3, 571-612 (2007).
[3] https://www.microsemi.com/product-directory/clocks-frequency-references/3824-chip-scale-atomic-clock-csac
[4] https://www.syrlinks.com/fr/temps-frequence/horloge-atomique-miniature-mmac/mmac
[5] Z. Newman et al., Optica 6, 5, 580 (2018).
[6] D. Brazhnikov et al., Phys. Rev. A 99, 062508 (2019).
[7] V. Maurice et al., Optics Express 28, 17, 24708 (2020).

Activités

Développement et caractérisation de cellules alcalines micro-fabriquées pour les références de fréquence atomiques miniatures de haute-performance.
- Etude et optimisation de différentes techniques de remplissage des cellules.
- Adjonction de composants micro-optiques intégrables aux cellules étudiées.
- Caractérisation des différents développements technologiques initiés, dans un contexte d'amélioration des performances long-terme des horloges atomiques à microcellule.

Compétences

Le (la) candidat(e) doit être titulaire d'une thèse de doctorat. Il (elle) doit porter un intérêt majeur pour les disciplines de la physique appliquée en général. Une attention particulière sera portée à son expérience sur les technologies de salle blanche (lithographie optique et électronique, gravure humide et sèche, soudure anodique) ainsi que des compétences en instrumentation optique. Il (elle) devra apprécier le travail en équipe.

Contexte de travail

Le (la) candidat(e) intègrera l'équipe MOSAIC (https://teams.femto-st.fr/MOSAIC/) du département Micro Nano Sciences et Systèmes de FEMTO-ST (www.femto-st.fr) et travaillera au sein de l'équipe projet « horloge miniature » en relation étroite avec le groupe OHMS (http://teams.femto-st.fr/equipe-ohms/) du département Temps-Fréquence. L'équipe projet dans laquelle évoluera le (la) candidat(e) sera composée de 3 chercheurs permanents, 2 chercheurs post-doctoraux et 2 étudiants en thèse. Le (la) candidat(e) prendra part à deux projets, financés d'une part par l'ANR (ASTRID DGA) et d'autre part, par le CNES. Il visera à la publication de ses travaux dans des revues internationales et pourra présenter ses travaux dans des conférences internationales.

Contraintes et risques

Compte-tenu de l'activité importante en salle blanche, les candidats devront être familiarisés avec les risques chimiques. Le remplissage et la caractérisation des cellules impliquent des risques liés à l'utilisation de sources Laser.

On en parle sur Twitter !