En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6051-RENHOU-001 - Chercheur(e) postdoctorant(e) en sciences sociales (H/F)

Chercheur(e) postdoctorant(e) en sciences sociales (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6051-RENHOU-001
Lieu de travail : RENNES
Date de publication : lundi 5 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Environ 2030 euros net mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Contrat d'un an au CNRS (niveau post-doctorat) sur le thème des mouvements citoyens de transition énergétique. La mission est menée par une équipe du laboratoire Arènes, UMR CNRS – Université de Rennes, et s'intègre au programme DEMOSTER (2018-2020) : « Démocratiser la transition énergétique ? Sobriété et précarité dans les initiatives citoyennes de transition » financé par le programme CIT'IN du ministère de l'environnement et par l'Université Bretagne-Loire.

Le poste proposé vise à renforcer l'équipe du projet DEMOSTER (R. Hourcade, P. Wokuri, P. Diatta) au sein du laboratoire Arènes. Cette recherche, menée dans trois pays européens (France, Espagne, Royaume-Uni), vise à 1/ recenser et décrire l'émergence d'initiatives citoyennes dans le champ de la promotion de la sobriété énergétique et de la lutte contre la précarité ; 2/ déterminer, par la comparaison internationale et dans une dimension multiniveaux, les facteurs favorables à l'émergence et au développement de ces initiatives, 3/ comprendre, à travers des enquêtes approfondies, l'insertion de ces initiatives dans les contextes sociopolitique et d'action publique locaux et nationaux et leur influence.

Activités

Le (la) chercheur(e) contractuel(le) participera aux trois phases clé de cette étude : élaboration de la cartographie des initiatives citoyennes pertinentes, déplacements sur le terrain pour entretiens avec les acteurs et observations, rédaction de rapports de terrains, rapports de recherche et contributions académiques.

Le recensement des initiatives dans les trois pays sera réalisé en coordination avec le reste de l'équipe et permettra de compléter une base de données déjà partiellement constituée. Il s'appuiera sur des sources secondaires accessibles à distance, telles que rapports institutionnels, articles académiques, sites web et bénéficiera de contacts déjà noués avec certains acteurs de terrain.
La phase de recueil de matériau ethnographique supposera des déplacements de 2 à 3 semaines sur certains des terrains étrangers pour y réaliser des entretiens semi-directifs, des observations et recueillir des archives utiles à la recherche. Ces informations complèteront celles qui seront rassemblées par les autres membres de l'équipe. Des réunions régulières dans les locaux d'Arènes assureront la coordination du travail et la mise en commun des résultats.
Le(la) chercheur(e) contractuel(le) sera également amené(e) à participer avec l'équipe aux rencontres régulières du programme CIT'IN à Paris, à différents colloques et événements scientifiques liés au thème étudié. Il (elle) s'intégrera également au programme d'activités du chantier « Environnement, Ecologie politique et Développement durable » du laboratoire Arènes.

Compétences

La personne recrutée sera de niveau postdoctoral avec une formation en sciences sociales, science politique ou sociologie, idéalement avec une expérience des enjeux énergétiques, des politiques environnementales ou de la sociologie des mobilisations..
Elle devra être autonome dans la réalisation de la recherche documentaire et bibliographique, avec une bonne maîtrise de la collecte et de la mise en ordre des sources numériques comme traditionnelles (articles scientifiques, rapports et littérature grise, revues de presse, etc.). Elle disposera d'une bonne aptitude au travail collaboratif ; d'une capacité à respecter les délais ; d'une expérience antérieure de collecte et d'analyses de données qualitatives (entretiens) dans le cadre d'une enquête de terrain ; et pourra se rendre disponible pour plusieurs séjours de recherche de 2 à 3 semaines en France, en Espagne ou au Royaume-Uni.

Outre la maitrise du français, la personne recrutée devra avoir une bonne capacité à travailler en espagnol et/ou en anglais, tant pour le recueil de la bibliographie, l'étude de la documentation que pour la conduite et l'analyse des entretiens.

Le personne recrutée ne devra pas avoir soutenu sa thèse depuis plus de trois ans, conformément au règlement des financements « attractivité postdoctorale » de l'UBL, co-financeur de ce programme de recherche.

Contexte de travail

Ce programme de recherche s'inscrit dans l'un des trois axes du laboratoire ARENES (« Institutions et échelles d'action publique ») et dans le chantier transversal « Environnement, développement durable et écologie politique ». Arènes est un laboratoire du CNRS, premier organisme de recherche français, associé à l'Université de Rennes, l'EHESP et Sciences Po Rennes. Il réunit des chercheurs en science politique, sciences de l'information et communication, sociologie, anthropologie, histoire, géographie et éducation à la santé. Il est constitué de 6 chercheurs CNRS, 9 ingénieurs et techniciens CNRS, 60 enseignants-chercheurs et 53 doctorants et post-doctorants.

La localisation géographique du poste est prévue à Rennes, avec mise à disposition d'un bureau partagé et des outils afférents, mais sans obligation de résidence (dans ce cas des déplacements réguliers sont néanmoins à prévoir à Rennes pour les réunions de l'équipe et autres activités collectives du laboratoire.). Les moyens, infrastructures et équipements du laboratoire ARENES seront pleinement accessibles au chercheur recruté.

Contraintes et risques

Des déplacements en France et à l'étranger (Europe) sont à prévoir pour des réunions d'équipe et pour la collecte de données et la réalisation des entretiens.

Informations complémentaires

Les candidatures doivent être adressées via le portail Emploi du CNRS au plus tard le 26 novembre 2018. Des renseignements complémentaires sur la procédure de candidature ou sur le contenu du programme de recherche et du poste peuvent être obtenus respectivement auprès de Claudine Valtat (Claudine.VALTAT@ehesp.fr ) et Renaud Hourcade (renaud.hourcade@cnrs.fr).
Suite à une première sélection, des auditions seront organisées soit à Rennes soit par visioconférence. Le CDD débutera au 1er février 2019.

On en parle sur Twitter !