En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5814-CLABOM-058 - Ingénieur d'études en Automatisme projet CTA (H/F)

Ingénieur d'études en Automatisme projet CTA (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 26 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5814-CLABOM-058
Lieu de travail : ANNECY LE VIEUX
Date de publication : jeudi 24 juin 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 088 € et 2 206 € bruts par mois, selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

En tant qu'ingénieur(e) d'études en Automatisme, vous serez affecté dans l'équipe Drive du projet CTA. Votre mission sera de:
- Seconder l'ingénieur automaticien responsable du projet.
- Participer à la finalisation du premier télescope sur site (Canaries) et au LAPP.
- Préparer la production des équipements d'automatisme et la mise en service des 3 prochains télescopes.

Activités

En tant qu'ingénieur(e) d'études en Automatisme vous devrez:
- Participer à la finalisation du commissioning du premier télescope au LAPP et sur site (travail en binôme et en recouvrement avec l'automaticien responsable de l'équipe).
- Apporter des améliorations continues du programme automate.
- Suivre la réalisation électrique (en sous-traitance) des 3 nouveaux télescopes. (3 containers électriques équipés). Contrôler et vérifier les travaux réalisés.
- Organiser les tests de réception et de mise en route de ce matériel électrique avant expédition. Préconfigurer tout le matériel automatisme. Valider que toute la chaine est fonctionnelle de l'automate jusqu'aux actionneurs.
- Finaliser la documentation technique de maintenance et la documentation opérateurs pour tous les télescopes.
- Travailler en collaboration avec les membres d'une équipe pluridisciplinaire, plus particulièrement avec les informaticiens de l'équipe.

Compétences

- Expérience dans la mise en œuvre de systèmes automatisés.
- Connaissances en programmation automate, en particulier du logiciel STEP7.
- Bonnes connaissances en électrotechnique.
- Etre à l'aise avec les logiciels de CAO électrique (ex : SEE Electrical).
- Maitrise de l'anglais pour la communication dans un contexte international.

Rattachement : Service Mécanique
Niveau d'études souhaité : Licence/ Ingénieur
Expérience souhaitée : débutant à 5 ans d'expérience

Contexte de travail

Créé en 1976, le LAPP est l'un des 19 laboratoires de l'Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3). Il compte près de 140 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, étudiants et visiteurs étrangers. Les travaux menés au LAPP ont pour but l'étude de la physique des particules élémentaires et de leurs interactions fondamentales, ainsi que l'exploration des connexions entre l'infiniment petit et l'infiniment grand. Le LAPP est impliqué dans les expériences du LHC (ATLAS, LHCb), celles des neutrinos (SuperNémo, STEREO, LBNO, ..), d'astrophysique (HESS, CTA) ou des ondes gravitationnelles (Virgo). La localisation du laboratoire à 50 kms du CERN, et la présence d'un laboratoire de physique théorique dans les mêmes locaux, en font un laboratoire très attractif pour tous les scientifiques de ce domaine de recherche. Le LAPP héberge également un mésocentre de calcul et de stockage de taille intermédiaire mais qui contribue de manière significative aux traitement de données des grandes expériences de physique telles ATLAS, LHCb ou CTA.

Sur l'expérience CTA dont vous ferez partie, le LAPP est engagé sur la construction des 4 grands télescopes de l'expérience qui seront installés aux Canaries. Ces 4 grands télescopes sont appelés LST (Large Size Telescope). Ils se caractérisent par une surface de miroir de 23m de diamètre et par une masse supérieure à 100 tonnes.
Sur ces télescopes, le LAPP a la responsabilité de plusieurs sous-ensembles dont l'un d'eux est appelé ''Drive'', qui correspond au pilotage, au contrôle et à la gestion des mouvements du télescope.
Technologiquement, les parties matérielles et logicielles reposent sur l'utilisation d'automates programmables S7 400 et S7 300 pilotant des moteurs électriques de fortes puissances de façon synchronisée.
Un premier télescope a été construit en 2018 et est en cours de validation. Trois nouveaux télescopes devront être installés à partir de 2022-2023.

Contraintes et risques

Des déplacements de courtes durées sont à prévoir en France et à l'étranger

On en parle sur Twitter !