En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5801-GERVIG2-011 - Ingénieur génie des procédés H/F

Ingénieur génie des procédés H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5801-GERVIG2-011
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 20 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2076,88€ bruts par mois
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Sous l'autorité du chargé de recherche chef du projet, l'ingénieur recruté devra mener la conception, le développement et l'installation d'un nouveau réacteur CVD (Chemical Vapor Deposition) au LCTS. Il sera aidé d'un technicien du laboratoire, interagira avec un doctorant et son travail sera suivi par des ingénieurs de Safran Ceramics spécialistes de CVD.

Activités

- Conception d'un cahier des charges
- Rédaction des appels d'offre
- Identification des sociétés et équipementiers capables de fournir les différentes parties de l'installation CVD
- Déplacements dans les sociétés identifiées.
- Supervision de l'installation du dispositif

Compétences

Connaissances en génie des procédés, techniques du vide, CAO, techniques de chauffage haute température et en thermique, gestion des fluides, automatismes et électricité.
Connaissance des techniques d'analyse chimique des gaz.
Aptitude à travailler en équipe, capacité d'adaptation et de communication, rigueur, organisation et autonomie.
Bonne connaissance de l'anglais technique.
Savoir communiquer et gérer les relations avec les interlocuteurs internes et externes.
Savoir mener un projet dans les délais.
Connaissance de la réglementation en matière d'hygiène et de sécurité.

Contexte de travail

Situé à Pessac (33), le laboratoire des composites thermostructuraux (LCTS) mène des recherches fondamentales et appliquées sur les composites à matrice céramique (CMC). Le LCTS est la plus ancienne unité mixte de recherche CNRS-Université avec un partenaire industriel : le groupe Safran. Le laboratoire est également associé au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA). Les CMC sont développés pour des applications dans des environnements extrêmes tels que les applications aéronautiques, spatiales ou dans le domaine de l'énergie.
Le travail demandé s'inscrit dans le cadre d'un projet visant à améliorer les composites à matrice (CMC) élaborés par voie gaz dépôt/infiltration chimique en phase vapeur (CVD/CVI) pour application aéronautique. Il s'agit notamment de déposer/infiltrer de nouveaux matériaux comportant des éléments chimiques inhabituels pour les techniques en voie gazeuse traditionnellement utilisées dans la production des CMC. Pour cela, le LCTS a besoin d'un nouveau réacteur de relativement « grande taille » (pour un laboratoire de recherche) permettant l'utilisation de nouveaux précurseurs et capable de fonctionner sous différentes configurations.

Contraintes et risques

Pas de contraintes ou risques particuliers.

On en parle sur Twitter !