En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5797-JERBAU-013 - CDD Chercheur en instrumentation nucléaire (H/F)

CDD Chercheur en instrumentation nucléaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5797-JERBAU-013
Lieu de travail : GRADIGNAN
Date de publication : vendredi 19 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 7 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2500 - 2900 euros bruts
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Il s'agira pour le candidat de développer un détecteur permettant de mesurer in situ le taux de tritium dans l'eau des fleuves et des rivières utilisés pour le refroidissement des centrales nucléaires. Ce détecteur devra avoir une sensibilité inférieure à 1000 Bq/l qui correspond à la législation actuelle. Il sera développé dans le cadre du programme INTERREG SUDOE- TRITIUM mené conjointement par l'université d'Estrémadure (Espagne), l'université de Valence (Espagne), l'université d'Aveiro (Portugal) et le CENBG

Activités

- Simulations pour définir la géométrie optimum du détecteur
- Test et étalonnages du prototype
- Conception et réalisation en lien avec les équipes techniques du CENBG de la mécanique de support du détecteur
- Etudes et réalisation du blindage contre la radioactivité naturelle
- Installation et test du prototype à Caceres en Espagne

Compétences

- Thèse ou PhD en physique nucléaire ou physique des particules expériementale
- Détection de rayonnements ionisants
- Connaissances en photo-détection
- Simulation de l 'interaction de particules dans les détecteur avec des codes de type GEANT4 ou MCNP
- Analyse de données

Contexte de travail

Le groupe Neutrino du CENBG est impliqué dans le programme Tritium soutenu par le programme INTERREG SUDOE. L'objectif de ce projet est de mesurer directement l'activité de l'eau en tritium dans les rivières et fleuves à proximité de centrales nucléaires. Ce projet regroupe des équipes de l'université d'Estrémadure (Espagne), de l'université de Valence (Espagne) et de l'université d'Aveiro (Portugal).
Il n'existe pas aujourd'hui de détecteur permettant la surveillance directe et instantanée de la quantité de tritium dans l'eau des rivières et des fleuves utilisée pour le refroidissement des centrales nucléaires. Les mesures sont effectuées avec un délai de plusieurs jours. L'objectif du projet tritium est de concevoir un détecteur capable de mesurer in situ et directement le tritium dans l'eau avec une sensibilité inférieure à 1000 Bq/l qui correspond à la législation actuelle.

Contraintes et risques

Le/la candidat(e) doit être mobile pour assurer l'installation et les tests à Caceres en Espagne

Informations complémentaires

Concerne le programme INTEREG TRITIUM SUDOE

On en parle sur Twitter !