En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5797-JERBAU-012 - CDD Chercheur astroparticules (H/F)

CDD Chercheur astroparticules (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5797-JERBAU-012
Lieu de travail : GRADIGNAN
Date de publication : mercredi 9 mai 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 530 - 3 509 euros brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le CDD chercheur fera partie de l'équipe Astronomie gamma du CENBG. Elle / Il sera membre des collaborations Fermi, H.E.S.S. et CTA et travaillera conjointement avec l'équipe ANR PECORA menée par Stefano Gabici. Les membres de l'équipe sont basés dans quatre laboratoires différents, tous situés en France: APC (Paris), CEA (Saclay), CSNSM (Orsay) et IRAP (Toulouse).

Activités

Le CDD chercheur travaillera à la recherche d'accélérateurs de protons dans notre Galaxie. Elle / Il analysera les données H.E.S.S. et Fermi pour chercher des accélérateurs de rayons cosmiques efficaces avec un intérêt spécial pour les vestiges de supernova, les régions de formation d'étoiles et les superbulles. La même analyse sera appliquée aux données CTA dès qu'elles seront disponibles. Le post-doctorant développera également des modèles théoriques pour déduire les propriétés des sources capables d'accélérer les rayons cosmiques jusqu'au PeV. Le nombre d'objets détectables par les instruments gamma actuels et futurs sera estimé.

Compétences

Les candidats doivent avoir une thèse récente en physique (astroparticules, physique des particules, astrophysique). Une expérience en analyse de donnée et en modélisation de sources astrophysiques est également requise.

Contexte de travail

Le post-doctorant sera basé au CENBG, un laboratoire de physique pluridisciplinaire de plus d'une centaine de personnes situé près de Bordeaux. Le groupe Astronomie gamma se compose de sept personnes: un scientifique étudiant les noyaux actifs galactiques avec Fermi, quatre permanents et un post-doctorant étudiant les sources galactiques. Un doctorant rejoindra également le groupe en octobre 2018.

On en parle sur Twitter !