En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5667-STEMAU-014 - Postdoctorant en biologie cellulaire végétale (H/F)

Postdoctorant en biologie cellulaire végétale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 17 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5667-STEMAU-014
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : lundi 26 avril 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2675 à 3084€ brut mensuel selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'équipe Signalisation Céllulaire et Endocytoses (SiCE) étudient le rôle des phospholipides anioniques dans la régulation du trafique membranaire, et de la division cellulaire chez les plantes. Nous combinons des approches de biochimies, d'imagerie du vivant et de génétiques moléculaires pour comprendre certains aspects du développement des plantes et de leur biologie cellulaire (voir Simon, Platre et al., 2016; Platre et al., 2018, Doumane et al., 2021).

Activités

Le/la candidat(e) travaillera dans le cadre d'une ANR collaborative avec l'équipe de David Bouchez et de Philippe Andrey (INRAe Versailles). Il/elle mettera en place des expériementations d'optogenetique pour étudier le role des lipides anioniques dans la division cellulaire. Il/elle participera à l'éléboration de la cartographie cellulaire à haute resolution spaciale et temporelle de la cellule végétale en division. Les expériences et leurs analyses devront être clairement détaillées dans un cahier de laboratoire, les données expérimentales obtenues seront discutées et présentées avec les autres membres du projet et de l'équipe.

Compétences

- Le/La candidat(e) devra avoir une thèse en biologie
-Maitrise des techniques de biologie moléculaire : clonage, PCR, extraction d'ADN/ARN, qPCR….
-Maitrise des techniques de microscopie confocale et l'analyse d'image
- Maitrise de la culture et transformation de la plante modèle Arabidopsis
- Maitrise des outils informatiques spécialisés pour la quantification des données de biologie cellulaire
- Maitrise de la bibliographie concernant la division cellulaire chez les plantes
-Anglais lu, écrit, parlé.
-Avoir des articles en premier auteur publiés ou en cours de publications

Contexte de travail

Le laboratoire RDP (Reproduction et Développement des Plantes) est une unité mixte de recherche multi-tutelles (CNRS, INRAE, ENS de Lyon, UCBL, et associée à l'INRIA) composée de 9 équipes de recherche (environ 120 personnes). Le laboratoire est situé sur le site Monod de l'ENS de Lyon. Le/la chercheuse sera rattaché(e) à l'équipe SiCe dirigée par Yvon Jaillais. Il/elle sera travaillera sous la direction de Marie-Cécile Caillaud et sera également amené(e) à travailler en collaboration et à communiquer avec les équipes de David Bouchez et de Philippe Andrey (à distance).Le/la candidat(e) évoluera dans une équipe de recherche et devra s'impliquer dans l'organisation et présenter ces résultats lors de réunions.

On en parle sur Twitter !