En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5667-STEMAU-001 - Post-doctorat - Laboratoire de Reproduction des Plantes (H/F)

Post-doctorat - Laboratoire de Reproduction des Plantes (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5667-STEMAU-001
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : vendredi 12 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 4 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2500 et 3000 euros brut (environ 2000 euros net)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'équipe Signalisation Céllulaire et Endocytoses (SiCE) étudient le rôle des phospholipides anioniques dans la régulation du trafique membranaire, des contacts entre compartiments et de la signalisation par Récepteur kinases chez les plantes. Nous combinons des approches de biochimies, d'imagerie du vivant et de génétiques moléculaires pour comprendre certains aspects du développement des plantes et de leur biologie cellulaire (voir Simon, Platre et al., 2016; Platre et al., 2018).
Publications récentes :
Platre et al., 2018 A combinatorial lipid code shapes the electrostatic landscape of plant endomembranes. Developmental Cell
Simon, Platre et al., 2016 A PI4P-driven electrostatic field controls cell membrane identity and signaling in plants. Nature Plants

Activités

Le candidat.e travaillera dans le cadre d'une ANR collaborative avec l'équipe d'Emmanuelle Bayer (Bordeaux) et Laurence Lins (Gemblous, Belgique). The but du projet est de comprendre la fonction des lipides anioniques dans la biologie des plasmodesmes en utilisant une approche pluridisciplinaire. La plupart du travail s'effectuera à Lyon, mais le candidat.e sera amené.e à visiter les laboratoires partenaires lors de réunions ou pour effectuer certaines expériences. Le candidat.e appliquera des techniques d'imagerie quantitative pour étudier la dynamique des lipides anioniques (en utilisant par exemple des techniques comme : spinning disk sur tissus vivant, microfluidique, FRET, FRAP) et combinera ces approches avec des méthodes de génétique moléculaire et de biologie du développement.

Compétences

- Le candidate devra avoir une thèse en biologie
- Expériences en imagerie quantitative, biologie cellulaire et/ou du développement
- Compétence en présentation écrite et orale en Anglais
- Avoir des articles en premier auteur publiés ou en cours de publications

Contexte de travail

Le laboratoire RDP mène une activité de recherche fondamentale visant à une compréhension quantitative multi-échelle du développement et de l'évolution des structures reproductives des plantes. Lyon est une ville dynamique avec beaucoup d'activités culturelles et sportives.

On en parle sur Twitter !