En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5629-AUDLLE-002 - Post-doctorant en Chimie Organique/Chimie des Polymères (H/F)

Post-doctorant en Chimie Organique/Chimie des Polymères (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : samedi 5 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5629-AUDLLE-002
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 5 janvier 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663 et 3069€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le post doctorant recruté travaillera dans le cadre d'un Grand Programme de Recherche (GPR) de l'Université de Bordeaux intitulé Post-Petroleum Materials (PPM).
La dégradation des matières plastiques en fragments de faibles masses molaires ou en molécules d'intérêts est un enjeu majeur dans un contexte d'économie circulaire. Obtenir une dégradation contrôlée, en conditions douces, est particulièrement difficile pour les polymères possédant un squelette carboné. L'objectif du projet Scissormer est de synthétiser de nouveaux monomères possédant des unités dégradables, ou pouvant induire une dégradation, afin d'améliorer la recyclabilité des polymères vinyliques. Ces nouveaux monomères seront copolymérisés, en faible concentration, avec des monomères vinyliques afin de préserver les propriétés thermomécaniques des polymères traditionnels.

Activités

- Synthèse de monomères
- Caractérisation des molécules (RMN, IR, GC…)
- Polymérisation radicalaire contrôlée
- Analyse des polymères par des techniques de caractérisation usuelles (SEC, RMN, TGA, DSC)
- Dégradation des polymères et analyses des produits de dégradation

Compétences

- Compétences indispensables en chimie moléculaire et synthèse macromoléculaire
- Connaissances indispensables des techniques usuelles de caractérisation des molécules et polymères

Contexte de travail

Le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS, à l'Université de Bordeaux et à l'Institut Polytechnique de Bordeaux (http://www.lcpo.fr). Le LCPO est composé de 4 équipes de recherche et comprend près de 150 personnes, incluant environ 50 personnels permanents.

Fort d'une expérience de plus de 30 ans en chimie des polymères, les recherches du LCPO visent à :
- mettre au point des méthodologies innovantes de synthèse de précision des polymères, en utilisant notamment des approches biomimétiques et/ou relevant des principes de la chimie verte
- développer des matériaux polymères fonctionnels par ingénierie macromoléculaire et auto-assemblage, notamment dans les domaines des matériaux renouvelables, de la santé et de l'énergie
- établir des liens pérennes avec le monde socio-économique.
Le travail de l'agent recruté sera réalisé au sein de l'équipe 1 du LCPO.
L'équipe 1, intitulée « Catalyses et Ingénierie de Polymérisation », est dirigée par Frédéric Peruch. L'équipe développe des stratégies alternatives pour la synthèse de polymères « sur mesure » avec comme orientations principales :
- la conception de systèmes d'activation ou de catalyse pour des réactions de polymérisation hautement sélectives
- l'élaboration de nano-réacteurs catalytiques recyclables et bio-inspirés opérant en milieu aqueux
- l'ingénierie de polymères, de nanoparticules ou de nanostructures pour des fonctions et applications ciblées.
L'encadrement sera assuré par Audrey Llevot (Maître de conférences Bordeaux INP) au LCPO et Philippe Hermange (Maître de conférences Université de Bordeaux) à l'Institut des Sciences moléculaires de Bordeaux (ISM).
Les travaux seront valorisés par des publications dans des journaux à facteur d'impact élevés.

Contraintes et risques

Pas de contraintes particulières

On en parle sur Twitter !