En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5623-JEAMAR-001 - Synthèse et caractérisation de polymères pour la formulation d'agents de contraste (H/F)

Synthèse et caractérisation de polymères pour la formulation d'agents de contraste (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5623-JEAMAR-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 9 juillet 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1730 euros bruts ou plus suivant expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur d'étude sera chargé
- de préparer et de caractériser différentes formulations utilisées comme agent de contraste dans différentes techniques d'imagerie médicale (IRM, TEP, SPECT).
- de synthétiser des polymères porteurs de sondes spécifiques pour le développement d'une stratégie d'imagerie ciblées (marquage spécifique de certaines cellules).

Activités

Des travaux antérieurs dans l'équipe ont permis le développement de nouvelles familles de vecteurs utilisés comme agents de contraste en IRM, et basés sur des mélanges entre polymères et des ions gadolinium. Les discussions engagées lors de ces travaux avec des industriels et des cliniciens ont fait apparaître le besoin de développer cette technologie pour d'autres types d'ions, afin d'étendre le champ des techniques d'imagerie utilisable. Ce nouveau développement est l'objet de ce programme dont la réalisation nécessitera la mise en place de différentes tâches :
- Tâche 1 : Le ciblage de vecteur à visée thérapeutique ou diagnostique représente un enjeu majeur pour améliorer la sensibilité des techniques d'imagerie et limiter la toxicité des vecteurs. Pour cela, seront incorporés lors de la formulation du vecteur une petite proportion de polymères blocs fonctionnalisés par modification sélective du bout de chaine. Les vecteurs formés et leur aptitude à cibler spécifiquement certaines zones seront testés in vivo sur des modèles souris.

- Tâche 2 : Formation de vecteurs à partir de différents types d'ions d'intérêts et caractérisation. Dans cette première tâche, l'objectif sera de valider les possibilités d'étendre la stratégie proposée à des formulations obtenues en variant la nature de l'ion induisant la complexation et la formation du vecteur.

- Tâche 3 : Validation sur petit animal. L'objectif de cette troisième tâche sera ici de valider à l'aide d'expérience in vivo la faisabilité d'utiliser les nano-objets développés dans différentes techniques d'imagerie (PET, SPECT). Les expériences seront réalisées en partenariat avec le CREFRE (Oncopole Toulouse) sur des modèles de souris.

Compétences

- Chimie des polymères (et leur caractérisation)
- Biofonctionalisation de polymères
- Notions de base sur les techniques usuelles de caractérisation de systèmes colloïdaux (Microscopie électronique, optique, diffusion de la lumière, Spectroscopie).
- Maîtriser les techniques courantes de synthèse.
- Être capable de travailler en équipe
- Anglais : bonne maîtrise de la langue (écrit et oral)
- Appliquer les règles d'hygiène et sécurité en situation de travail.

Contexte de travail

Le laboratoire des IMRCP (http://imrcp.ups-tlse.fr/fr) se consacre à la chimie et la physico-chimie de la matière molle et des systèmes auto-assemblés. Fondés sur des composés de synthèse (tels que des tensioactifs ou des polymères) ou des molécules biologiques, ces systèmes offrent un très large panel d'applications technologiques et industrielles. L'ingénieur d'étude sera affecté à l'équipe IDeAS (une trentaine de personne dont 16 permanents) sous la responsabilité de Jean-Daniel Marty et Christophe Mingotaud en étroite collaboration avec des équipes de biologistes situées à Toulouse et Lyon.

On en parle sur Twitter !