En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5623-JEAGAR-001 - Chercheur Post-doctorant CDD en Chimie Verte, Recyclage et Caractérisation (H/F)

Chercheur Post-doctorant CDD en Chimie Verte, Recyclage et Caractérisation (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 1 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5623-JEAGAR-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 11 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 6 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 805€ Brut / Mois
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre du développement d'un axe de recherche innovant, dans le domaine du recyclage et de la Chimie Verte, un poste de post-doctorant de 12 mois en purification, dépolymérisation, caractérisation et recyclage de tissus usagés en fibres polyester est disponible.
La pollution textile est une véritable catastrophe environnementale. En Europe, sur près de 2 millions de tonnes de textiles jetés chaque année, seul 1% sont réutilisés pour des tissus. Les textiles synthétiques sont des mélanges complexes de fibres de différents types (tissus mélangés), et d'additifs, ce qui rend très difficile leur recyclage. De plus les réactions de dépolymérisation mises en jeu au niveau industriel sont très énergivores et posent le problème de rejets fortement acides ou basiques.
Pour faire face à ces enjeux, la personne recrutée aura pour mission de mettre au point des procédés d'extraction (élimination des additifs, séparation des fibres) et de dépolymérisation respectueux de l'environnement et peu gourmands en énergie en privilégiant l'utilisation de solvant verts et de systèmes moléculaires organisés (SMO). Les fractions obtenues seront ensuite réutilisées pour concevoir des produits valorisables (nouveaux textiles ou autres matériaux utiles en dépollution ou recyclage par exemple). Pour orienter les différentes étapes de cette démarche, la personne recrutée mettra en œuvre des techniques analytiques (chromatographies, spectroscopies, …) et physicochimiques (microscopies, diffusion des rayonnements, …).

Activités

Tâches principales
• Extraction et fractionnement des constituants : extractions solide-liquide (ASE, Soxhlet), liquide-liquide ou en milieu supercritique (SFE) sur des tissus en polyester usagés, triés et défibrés. Une bonne connaissance des solvants verts et des systèmes moléculaires organisés sera nécessaire.
• Synthèse organique : réactions de dépolymérisation respectueuses de l'environnement (en solvants verts et fluides complexes), fonctionnalisation des fractions obtenues, fabrication de nouveaux matériaux (polymères, matériaux hybrides, …).
• Analyses chimiques (RMN, spectrométrie de masse, chromatographies, U-HPLC-HRMS, GC-HRMS), préparation d'échantillon et interprétation.
• Analyses physico-chimiques (DLS, SAXS, microscopie électronique, …)
• Rédaction de fiches techniques analytiques et de rapports
• Diffusion des résultats (publications, communications)
• Mise en œuvre d'études QSPR et chimiométrique pour définir les échantillons avant réaction et pendant le suivi.

Compétences

• Synthèse organique, chimie verte, physico-chimie des fluides complexes
• Techniques d'analyses chimiques (RMN, MS, HPLC, U-HPLC, SEC,)
• Anglais courant (oral et écrit)
• Rigueur technique et scientifique, forte motivation, curiosité scientifique, autonomie
• Capacité à travailler en équipe

Contexte de travail

Le travail s'effectuera au sein du laboratoire des IMRCP (UMR 5623 ; web : http://imrcp.ups-tlse.fr/), une unité mixte de recherche Université Toulouse III-CNRS dont les axes de recherche sont principalement centrés sur la chimie et la physicochimie des systèmes moléculaires organisés. Spécifiquement, le projet sera développé au sein de l'équipe SMODD (« Systèmes, Moléculaires Organisés et Développement Durable ») animée par Muriel Blanzat et Emile Perez, impliquant tous les chercheurs et enseignant-chercheurs du groupe.

Contraintes et risques

Risques professionnels à l'activité d'un laboratoire de recherche en chimie.

On en parle sur Twitter !