En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5623-ANNMIN-011 - CDD chercheur développement instrumental H/F

CDD chercheur développement instrumental H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 29 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5623-ANNMIN-011
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mardi 8 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 5 juillet 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2900 euros bruts
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La personne recrutée aura pour mission le développement d'un dispositif expérimental pour réaliser des expériences de diffusion dynamique de la lumière. Elle participera principalement aux missions suivantes:
• Elaboration du cahier des charges techniques et fonctionnelles du nouveau dispositif
• Conception (hard et soft) et fabrication d'un prorotype fonctionnel
• Qualification du dispositif en situation réelle d'utilisation

Activités

La diffusion dynamique de la lumière est une technique mature utilisée en routine dans les laboratoires de recherche académiques et industriels développant et/ou utilisant des particules de taille inférieure au micron en suspension dans un milieu liquide. Pour réaliser ces mesures l'échantillon doit être prélevé et maintenu au repos dans une cuvette adaptée pendant toute la durée de la mesure. Les domaines d'application de cette technique sont larges, allant de l'industrie pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire, environnementale, au domaine de l'aéronautique pour tous les développements de nouveaux matériaux nanocomposites. Les dispositifs commerciaux actuels (instrument et logiciel) bien que performants pour des mesures standard par prélèvement ne sont cependant pas adpatés à de nombreuses applications de recherche et industrielles (mesure en réacteur de synhtèse, mesure dans des circuits microfluidiques, etc) nécéssitant une mesure insitu.
L'objectif de ce projet est donc de développer une nouvelle méthode de mesure de DLS in situ. A terme ce nouveau dispositif vise à répondre aux nouveaux besoins identifiés par la société Cordouan Technologies auprès de ses clients et conjointement de répondre à une problémtique déjà adressée par le laboratoire des IMRCP en lien avec la production de nanoparticules en sortie d'un réacteur-injecteur ; une première étape d'étude de concept a été réalisée sur la base d'un dispositif commercial existant conçu et commercialisé par Cordouan.

Compétences

diplôme ingénieur ou docteur en physique, instrumentation. Il est obligatoire d'avoir été diplômé soit en 2019 soit en 2020

Contexte de travail

Le travail sera réalisé à 20% dans les locaux des IMRCP à Toulouse et à 80% dans ceux de la société Cordouan Technologies à Pessac (33)

Contraintes et risques

La seule contrainte est celle liée à la double localisation Toulouse /Pessac

On en parle sur Twitter !