En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5615-ALEFAT-001 - Postdoc (H/F) Metal Organic Frameworks redox actifs et développement de couches minces de MOFs

Postdoc (H/F) Metal Organic Frameworks redox actifs et développement de couches minces de MOFs

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5615-ALEFAT-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : lundi 9 septembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 15 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2320 et 2914 EUR bruts mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un postdoc est à pourvoir au Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces sur le développement de Metal Organic Frameworks (MOFs) redox-actifs et de couches minces de MOFs.
les missions peuvent s'adapter au profil du candidat retenu le projet étant large et multidisciplinaire.
Le projet concerne le développement de polymères de coordination poreux (MOFs) redox actifs ainsi que leur structuration sous forme de films minces par l'approche MLD.

Les références associées à ce projet:

Références:

1. A. Fateeva, P. A. Chater, C. P. Ireland, A. A. Tahir, Y. Z. Khimyak, P. V. Wiper, J. R. Darwent and M. J. Rosseinsky, Angewandte Chemie International Edition, 2012, 51, 7440-7444.
2. M. Lions, J. B. Tommasino, R. Chattot, B. Abeykoon, N. Guillou, T. Devic, A. Demessence, L. Cardenas, F. Maillard and A. Fateeva, Chemical Communications, 2017, 53, 6496-6499.
3. G. Mouchaham, B. Abeykoon, M. Giménez-Marqués, S. Navalon, A. Santiago-Portillo, M. Affram, N. Guillou, C. Martineau, H. Garcia, A. Fateeva and T. Devic, Chemical Communications, 2017, 53, 7661-7664.
4. B. Abeykoon, T. Devic, J.-M. Grenèche, A. Fateeva and A. B. Sorokin, Chemical Communications, 2018, 54, 10308-10311.
5. J. Canivet, A. Fateeva, Y. Guo, B. Coasne and D. Farrusseng, Chemical Society Reviews, 2014, 43, 5594-5617.
6. J.-L. Zhuang, A. Terfort and C. Wöll, Coordination Chemistry Reviews, 2016, 307, Part 2, 391-424.
7. E. Ahvenniemi and M. Karppinen, Chemical Communications, 2016, 52, 1139-1142.
8. I. Stassen, D. De Vos and R. Ameloot, Chemistry – A European Journal, 2016, 22, 14452-14460.
9. J. Penttinen, M. Nisula and M. Karppinen, Chemistry – A European Journal, 2017, 23, 18225-18231.
10. J. K. Bristow, K. T. Butler, K. L. Svane, J. D. Gale and A. Walsh, Journal of Materials Chemistry A, 2017, DOI: 10.1039/C7TA00356K

Activités

-synthèse de MOFs par des techniques classiques (solvotermale...)
-caractérisation structurale et texturale
-études spectroscopiques
-modification des matériaux post-synthèse
-études électrochimiques (caractérisation, électrocatalyse)
-mise en place d'un protocole ALD (Atomic Layer Deposition) pour la modification de MOFs
-mise en place d'un protocole ALD pour la synthèse et croissance de couches minces de MOFS
-études strcuturales de l'épitaxie de croissance de couches minces
-étudier la relation structure/activité des matériaux
-effectuer des présentations des données obtenues, participation aux réunions d'avancement de projet
-suivi biliographique sur le projet
-co-encadrement d'étudiants
-suivi du matériel de laboratoire

Compétences

Le candidat devrait avoir
-un doctorat en chimie (de préférence spécialité inorganique/matériaux/coordination)ainsi qu'une ou plusieurs des compétences suivantes:
-une expérience dans la synthèse de polymères de coordination ou composés de coordination
-une expérience pour les manipulations en milieu inerte
-une expérience dans la diffraction des rayons X
-une expérience en électrochimie ou en technique ALD
-une forte motivation pour la recherche multidisciplinaire et des collaborations nationales et internationales

Contexte de travail

Le LMI est un laboratoire spécialisé dans la chimie inorganique, nos activités couvrent des intérêts allant de molécule au matériau. L'équipe Chimie Inorganique Moléculaire et Précurseurs travaille à la conception, synthèse et caractérisation d'architectures et de matériaux moléculaires.
Plus précisément pour ce projet nous chercherons à développer la synthèse de MOFs redox-actifs et chimiquement stables à base de ligands porphyriniques. Ces matériaux seront étudiés pour leur activité en electrocatalyse pour l'activation de petites molécules (O2 et CO2).
De plus la structuration d'architectures type MOF sous forme de couches minces sera explotée en utilisant l'approche Molecular Layer Deposition (MLD).
Les techniques de caractérisation de matériaux et molécules sont accessibles au LMI (diffraction poudres et monocristaux, spectroscopies, analyse thermique, électrochimie, ellipsometrie, analyse texturale,...) et sur les plateformes du campus (RMN, microscopies, diffraction à haute résolution, XPS).
Ce poste s'inscrit dans un projet ANR avec des collaborations externes possibles (national + international).

Contraintes et risques

RAS

On en parle sur Twitter !