En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5600-PATGIL-018 - Ingénieur.e d'études en conception instrumentale bas-coûts pour le suivi des eaux pluviales (H/F)

Ingénieur.e d'études en conception instrumentale bas-coûts pour le suivi des eaux pluviales (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5600-PATGIL-018
Lieu de travail : BRON
Date de publication : lundi 15 juin 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 19 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2109 et 2528 euros brut mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Conception et évaluation de chaînes métrologiques à bas-coûts pour la surveillance de la quantité et de la qualité des Eaux Pluviales (EP) en milieux urbains et péri-urbain.
Rédaction de rapports d'études et d'essais, de la documentation technique associée.
Contribution à la rédaction de publications scientifiques.
Mise en place d'un plan de communication des développements réalisés (création de tutoriels sous forme de vidéos, participation à une journée de formation à destination des opérationnels), en collaboration avec les partenaires institutionnels impliqués.
Ces systèmes produiront des chroniques de données et/ou des alertes quant à la quantité et la qualité des EP dans les réseaux, les ouvrages et les milieux aquatiques récepteurs. Ces informations exhaustives et spatialisées sont essentielles aux collectivités, aux bureaux d'études et aux gestionnaires pour connaitre et diagnostiquer l'état de leurs dispositifs de gestion des EP.

Activités

En se basant sur des chaînes de mesure construites au moyen de capteurs low-cost du commerce et de plateformes de prototypage électronique open-source de type Arduino® ou Raspberry®, il s'agira de proposer des réseaux de surveillance des EP :
- libres (i.e. basés sur des technologies open- source),
- accessibles (i.e. matériels low-cost commercialisés auprès du grand public),
- adaptables et communicants (i.e. basés sur l'Internet des Objets, IoT).

Les chaînes de mesure allant de l'acquisition in-situ (capteur) au stockage de la donnée chez le gestionnaire.

Ces systèmes produiront des chroniques de données et/ou des alertes quant à la quantité et la qualité des EP dans les réseaux, les ouvrages et les milieux aquatiques récepteurs. Ces informations exhaustives et spatialisées sont essentielles aux collectivités, aux bureaux d'études et aux gestionnaires pour connaitre et diagnostiquer l'état de leurs dispositifs de gestion des EP.

Compétences

Compétences indispensables :
- techniques et sciences de l'ingénieur.

Compétences souhaitées :
- maîtrise de l'électronique open-source de type Arduino® ou Raspberry®,
- Internet des objets,
- réseau de communication,
- électronique générale,
- métrologie environnementale,
- mesure physique, instrumentation, construction mécanique

Contexte de travail

L'activité de l'IE sera partagée entre quatre organismes de recherche partenaires, en fonction des besoins de développement, de test et d'évaluation. Un comité de pilotage sera mis en place afin d'assurer une cohérence, tout au long de la mission, entre les attentes opérationnelles et l'avancement des tâches. L'IE développera des systèmes de suivi à bas-coûts en s'appuyant sur les compétences pluridisciplinaires et les moyens des partenaires du projet que sont les UMRs CNRS EVS et ISA, l'INSA Lyon, l'Irstea Lyon et le Graie.
Les performances (à définir au préalable) des différentes chaines d'acquisition seront d'abord évaluées en milieu contrôlé (en laboratoire et/ou bungalows OTHU – voir www.othu.org), puis sur sites pour une durée d'un an. Un important travail de terrain sera alors demandé sur Lyon et à proximité (déplacements à la journée). Ces étapes permettront de définir des protocoles de test en laboratoire et in situ sur plusieurs sites expérimentaux équipés de l'OTHU ou de l'EcoCampus de la Doua à Villeurbanne.

On en parle sur Twitter !