En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5588-PIEREC-001 - Post doctorant motilité cellulaire en environnement déformable (H/F)

Post doctorant motilité cellulaire en environnement déformable (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5588-PIEREC-001
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : vendredi 5 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 2 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2500 euro bruts mensuels environ
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Expérience et modélisation en biophysique/biomécanique, motilité cellulaire en environnement déformable,
Le/la post-doctorant-e fera partie de l'équipe DYFCOM du LIPhy, en charge de la réalisation d'expériences de motilité cellulaire, de l'analyse des données et de la modélisation des phénomènes observés. Il/elle travaillera au sein d'une équipe de 6-8 personnes, sous la supervision de Pierre Recho et Claude Verdier, dans le cadre du projet Momentum, financé par le CNRS.

Activités

Profil interdisciplinaire. Le/la postdoctorat-e contribuera en particulier aux aspects suivants
• réalisation/conception d'expériences sophistiquées de motilité cellulaire
• couplage microscopie de fluorescence et TFM (« Traction Force Microscopy »)
• analyse de données microscopiques du cytosquelette
• modélisation des phénomènes observés
• élaboration de modèle continu actif de migration, avec adhésion/friction, tenant compte de la déformation du substrat
• publication d'articles collectifs
Il est attendu que les données obtenues permettront in fine de comprendre le rôle d'un environnement complexe sur les différents modes de motilité cellulaire

Compétences

-excellent parcours académique
-thèse en biophysique/biomécanique
-publications de grande qualité ;
-compétences en expérimentation et/ou modélisation (théorique, numérique) ⇒ double compétence fortement appréciée
-connaissance des techniques microscopiques (fluorescence), -traitement d'images et analyse de données
-aptitude au travail en équipe sur des projets pluridisciplinaires
-capacité à publier et valoriser ses recherches
-respect des règles/procédures éthiques
-autonomie, capacité organisationnelle, synthèse et esprit critique
-maîtrise de l'anglais écrit-oral et (optionnel) du français ;

Contexte de travail

Le LIPhy est un laboratoire situé sur le campus de l'Université Grenoble-Alpes, à St Martin d'Hères. Il rassemble environ 120 chercheurs dont 70 permanents, regroupés en 7 équipes. Ce laboratoire héberge des disciplines variées comme la mécanique et la physique des fluides et des solides, la physique statistique, l'optique, les mathématiques appliquées et la biologie en interaction avec des partenaires biologistes et médicaux.

Le CNRS finance le projet Momentum porté par Pierre Recho, au sein du LIPhy. Le/la post-doctorant-e intègrera l'équipe DYFCOM
Les moyens expérimentaux (microscopie classique et confocale, salle L2, cluster de calcul) sont déjà acquis.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger sont à prévoir, à l'occasion de collaborations et/ou conférences.

Informations complémentaires

Candidature (CV, lettre de motivation) et deux lettres de recommandation à fournir via le système de recrutement.

On en parle sur Twitter !