En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5566-REMROC-001 - Ingénieur de Recherche (H/F) Traitement de données satellites pour la surveillance du climat

Ingénieur de Recherche (H/F) Traitement de données satellites pour la surveillance du climat

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5566-REMROC-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 2 janvier 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2400 € et 2600 € brut mensuels selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le CNRS a récemment rejoint le groupe de Monitoring du Climat (CM) dans le cadre des Satellite Application Facilities (SAF) de l'agence EUMETSAT. Le CM-SAF est un consortium européen de 9 partenaires dédié à la surveillance du climat global à partir d'observations spatiales avec l'accent sur le cycle de l'eau et de l'énergie (http://cmsaf.dwd.de). Le CNRS a pris la responsabilité du projet « Précipitation Globale » qui vise à documenter à l'échelle globale les précipitations liquides et solides à la surface du globe à la résolution de 1° / un jour sur les 25 dernières années.

Pour atteindre ce but, les données des imageurs et des sondeurs micro-ondes sont inversées en précipitation instantanée (données dit de niveau 2) et sont fusionnées avec les observations infrarouge issues des géostationnaires afin de produire les accumulations quotidiennes (données dit de niveau 4). Le projet implique le LEGOS et l'IPSL côté CNRS et une équipe du DWD (météo allemande, partenaire du consortium). L'équipe DWD est en charge des développements des niveaux 2 et le CNRS du développement du niveau 4. La production opérationnelle est réalisée par le DWD.

Nous recherchons donc une personne capable de nous accompagner dans ce projet.

Activités

La personne recrutée sera en prise directe avec le projet et son suivi d'une part et dédiera une partie de son effort à la contribution à la rédaction d'articles scientifiques.

Les activités de la personne recrutée concernent le développement de code de recherche et l'élaboration de métriques pour quantifier la cohérence des champs de précipitations avec les autres éléments du cycle de l'eau et de l'énergie.

Compétences

Doctorat en Sciences de l'environnement ou Diplôme d'ingénieur de grandes écoles avec une expérience des données satellites d'observations.
Formation solide en ingénierie générale.
Un bon niveau en informatique.
Programmation en IDL, Fortran ou C.
Travail sous environnement Linux, scripts shell.
Manipulation de fichiers au format type HDF, Netcdf.
Un très bon niveau d'anglais est absolument nécessaire.

Contexte de travail

Le poste est à pourvoir au LEGOS laboratoire de l'Observatoire Midi Pyrénées à Toulouse. La personne recrutée évoluera dans un petit groupe de recherche et sera amenée à interagir avec d'autres ingénieurs de recherche, doctorants et chercheurs CNRS ainsi qu'avec l'équipe projet européenne.

Le poste implique la participation aux réunions de projet du CMSAF en Europe ainsi que des participations à des conférences internationales.

Informations complémentaires

Merci de joindre à votre candidature, un CV, une lettre de motivation et les noms et coordonnées de deux références.

On en parle sur Twitter !