En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5558-LAUJAC-002 - Ingénieur.e statisticien.ne (H/F)

Ingénieur.e statisticien.ne (H/F)


Date Limite Candidature : mardi 9 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5558-LAUJAC-002
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mardi 16 février 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 5 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2109 € et 2375 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le recrutement s'inscrit dans le volet d'apprentissage automatique pour l'évolution moléculaire du projet ANR PIECES (ANR-20-CE45-0017).

L'ingénieur.e aura en charge le développement d'un réseau neuronal convolutif prédisant une propriété à partir d'une famille de gènes. Application à la prédiction du caractère réel ou simulé d'une famille, dans le perspective d'une amélioration des simulateurs.

Activités

- Implementation et comparaison de différentes versions d'un réseau
neuronal convolutif prédisant une propriété à partir d'une famille
de gènes.

- Participation à la conception des différentes version du réseau.

- Veille bibliographique sur le thème de l'apprentissage automatique
pour l'évolution moléculaire.

Compétences

- Compétence en algèbre, statistique, science des données (maîtrise).
- Programmation en python (maîtrise).
- Notions d'évolution moléculaire.
- Langue anglaise B1 à B2.

Contexte de travail

Le projet aura lieu dans les locaux du LBBE, sur le campus de
l'université Claude Bernard Lyon I à Villeurbanne.

Le laboratoire « Biométrie et Biologie Evolutive » (LBBE) UMR 5558 du CNRS,
de l'université Claude Bernard Lyon I et de VetAgroSup compte environ
200 personnes et s'organise autour de deux thèmes fédérateurs la «
Biométrie » et la « Biologie évolutive ». Cette spécificité a présidé
à la création du laboratoire et lui confère son originalité. De plus
le LBBE présentant à la fois une composante science et santé est
réparti sur plusieurs sites à Lyon.

Les thématiques de recherche du LBBE s'organisent autour

- d'un point de vue méthodologique, qui affirme l'importance de la modélisation tant mathématique qu'informatique

- et d'une perspective évolutive qui organise les recherches indépendamment du niveau d'organisation biologique.

C'est dans la synergie entre des problématiques biologiques propres et
des développements méthodologiques que naît la plus grande part des
résultats scientifiques du laboratoire.

Le projet se déroulera au sein des équipes Baobab et Le Cocon, spécialisées respectivement dans l'algorithmique pour la bioinformatique et à l'évolution moléculaire. Il sera co-encadré par Laurent Jacob, chercheur en statistique et apprentissage automatique pour la biologie, et Bastien Boussau, chercheur en évolution moléculaire.

On en parle sur Twitter !