En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5558-FABVAV-001 - Chercheur post-doctorant (H/F) pour l'analyse fonctionnelle de la co-adaptation dans les interactions hôte-microbiote chez les insectes

Chercheur post-doctorant (H/F) pour l'analyse fonctionnelle de la co-adaptation dans les interactions hôte-microbiote chez les insectes

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5558-FABVAV-001
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : mardi 5 février 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2053 et 2370 euros net mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet ANR "Host-Microbiota co-adaptations: mechanisms and caonsequences", nous cherchons à déterminer si et comment les hôtes et leur microbiote (HxM) sont co-adaptés, en utilisant comme modèle des interactions entre hémiptères et bactéries symbiotiques. L'originalité du projet réside dans notre capacité à étudier à la fois des interactions H×M naturelles, mais également de nouvelles interactions H×M qui seront testées d'une part immédiatement après la rupture de potentielles co-adaptations, et d'autre part après une période d'évolution expérimentale. Dans ce cadre, des données transcriptomiques réalisées simultanément sur l'hôte et ses symbiontes seront obtenues. La mission consistera à analyser ces données et à déterminer les mécanismes qui sous tendent les co-adaptations dans ces systèmes.

Activités

- Traitement des données brutes et quantification de l'expression des gènes
- Recherche des gènes différentiellement exprimés
- Analyse bioinformatique fonctionnelle de ces gènes
- Suivi du polymorphisme au cours de l'évolution expériemental et recherche de gènes sous sélection
- Intégration de ces données aux données phénotypiques et physiologiques mesurées par ailleurs

Compétences

- Excellente maitrise des outils de la bio-informatique appliqués à la génomique et la transcriptomique
- Connaissance approfondie sur l'évolution et le fonctionnement des systèmes symbiotiques
- Une expérience sur les symbioses chez les arthropodes sera un plus
- Maitrise de l'anglais
- Aptitude à travailler en équipe et en réseau

Contexte de travail

La personne recrutée travaillera au sein de l'équipe « Génétique et évolution des interactions hôtes-parasites » du Laboratoire de Biométrie – Biologie Évolutive, UMR 5558 du CNRS et de l'université Claude Bernard Lyon I dont les recherches s'organisent autour de deux thèmes fédérateurs : la « Biométrie » et la « Biologie évolutive ». Cette spécificité a présidé à la création du laboratoire et lui confère son originalité. Les résultats scientifiques du LBBE naissent dans la synergie des points de vue méthodologique, dont le cœur est la modélisation tant mathématique qu'informatique, et des perspectives évolutives qui organise les recherches indépendamment du niveau d'organisation biologique. Le contrat s'inscrivant dans le cadre d'un projet ANR, des interactions étroites auront lieu avec les autres partenaires du projet (l'Institut de génétique, environnement, et protection des plantes à Rennes et le laboratoire Biologie Fonctionnelle, insectes et interactions à Lyon).

On en parle sur Twitter !