En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5549-BENZOE-003 - Poste de post-doc : Modulation de la perception de la parole par stimulation transcrânienne à courant alternatif (tACS) [H/F]

Poste de post-doc : Modulation de la perception de la parole par stimulation transcrânienne à courant alternatif (tACS) [H/F]

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 19 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5549-BENZOE-003
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 8 juillet 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 15 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : approx 2648-3768€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous recherchons un post-doc pour travailler avec nous au Centre de Recherche de Cerveau et Cognition (CerCo) à Toulouse, France. Le projet sera dirigé par le Dr Benedikt Zoefel et financé par la Fondation pour l'Audition. Le candidat retenu appliquera des méthodes multiples (tACS en combinaison avec l'EEG ou l'IRMf) pour examiner les effets neuronaux et comportementaux de la tACS, dans le but de transformer la tACS en une technique établie pour améliorer la perception de la parole.

Activités

- préparer et réaliser des expériences
- recruter des participants
- l'analyse des données
- rédiger des manuscrits scientifiques
- présenter des résultats lors de conférences
- participer à des événements publics

Compétences

Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat en neurosciences, sciences cognitives, sciences de l'audition, ingénierie ou similaire. Ils doivent avoir d'excellentes compétences en programmation (MATLAB, Python ou similaire) et en traitement du signal. Une expérience de la stimulation cérébrale transcrânienne ou de l'EEG, ainsi qu'une expérience de la recherche sur les oscillations neuronales, ne sont pas strictement nécessaires, mais fortement appréciées.

Contexte de travail

Le candidat retenu rejoindra un institut de recherche dynamique dans une ville prospère du sud de la France et aura l'occasion de collaborer avec d'autres experts internationaux (Dr Matthew Davis, Cambridge ; Dr Stefanie Enriquez-Geppert, Groningue).

Le poste débutera à la mi-novembre 2021. Il durera initialement 10,5 mois, avec la possibilité d'être prolongé de 2 ans. Le salaire dépend de l'expérience et sera déterminé selon les directives du CNRS.

On en parle sur Twitter !