En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5535-SARADE-018 - Ingénieur (e) d'études en Biologie (H/F)

Ingénieur (e) d'études en Biologie (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 6 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5535-SARADE-018
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : jeudi 15 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 13 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2236 € Brut mensuel 1797€ Net
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au sein de l'équipe “Adénovirus : Récepteurs, Trafic Intracellulaire et Vectorologie” (https://www.igmm.cnrs.fr/team/adenovirus-recepteurs-traffic-intracellulaire-et-vectorologie/), l'ingénieur-e sera impliqué(e) dans le développement de projets qui visent à développer des vecteurs exprimant des gènes rapporteurs et des gènes codant pour des canaux sodiques. Les aspects fondamentaux et translationnels seront étudiés grâce à la modification de la conception de vecteurs pour cibler l'expression dans des cellules spécifiques. Le résultat thérapeutique sera ensuite évalué afin de mieux comprendre les changements dans la synchronisation des réseaux induits par l'activité exogène des canaux sodiques.

Activités

- Concevoir, construire, générer, amplifier et purifier des vecteurs adénoviraux.
- Réaliser le contrôle qualité des vecteurs produits : tests d'infectivité (e.g., cytométrie de flux), vérification de l'expression des protéines d'intérêt par immunoblot ou immunofluorescence.
- Exploiter et présenter les résultats des analyses par le biais de rapports écrits et de présentations orales en anglais pour les collaborateurs internationaux
- Rédiger et actualiser les protocoles techniques, en garantir le suivi et la qualité, tenir un cahier de laboratoire avec rigueur
- Assurer l'encadrement de stagiaires et une transmission technologique
- Assurer une veille scientifique et technologique dans notre domaine d'activité

Compétences

Savoirs / connaissances
- Connaissances approfondies des techniques de biologie moléculaire, biologie cellulaire et biochimie. Connaissance dans les techniques d'imagerie cellulaire.

Savoir-faire
- Maîtrise de la culture cellulaire eucaryote (neurones, cellules canines).
- Maîtrise de la production et purification de vecteurs adénoviraux humains et canins.
- Maîtrise des techniques de biologie moléculaire (clonage par SLiCE, recombinaison homologue).
- Expérimentation animale (manipulation d'animaux, prélèvements et connaissance générale de la réglementation). Habilitation de niveau 2 minimum.

Savoirs-être
- Être doté(e) d'une bonne capacité d'organisation et d'adaptation dans un environnement multidisciplinaire et de travail en équipe.
- Posséder de grandes capacités relationnelles et être autonome.
- Rendre compte de son activité.
- Utiliser les outils informatiques d'analyse, de mise en forme et d'enregistrement des données.
- Maîtriser l'anglais (compréhension écrite et orale : niveau 2 minimum, expression écrite et orale : niveau 2 minimum)
- Être motivé(e), dynamique, rigoureux(se) et consciencieux(se) dans son travail.
- Travailler en équipe et participer à la vie commune du laboratoire.

Contexte de travail

L'Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier est une unité mixte de recherche CNRS et Université de Montpellier, de 200 personnes reparties en 18 groupes de recherche, 9 services communs (dont 5 mutualisés avec d'autres unité du campus CNRS) et 9 plateformes technologiques et scientifiques. L'IGMM est un institut multidisciplinaire dont les travaux ont un impact international fondamental et appliqué en biologie moléculaire et cellulaire (www.igmm.cnrs.fr)
Le/la candidat(e) sera affecté(e) à l'équipe “Adénovirus : Récepteurs, Trafic Intracellulaire et Vectorologie ”. Ce groupe comprend 7 personnes (1 chercheur, 1 doctorante, 1 postdoc, 2 IR et 2 IE). Depuis plus de 25 ans, le groupe d'Eric J KREMER s'intéresse à la biologie des adénovirus (rôle du récepteurs CAR, réponse immunitaire et développement de vecteur).

Contraintes et risques

- Travail sur animaux vigiles (réalisé en animalerie SPF demandant le port d'EPI –surchausses, combinaison, gants)
- Travail dans un milieu confiné L2

On en parle sur Twitter !