En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5506-ALESHE-002 - Ingénieur d'études en théorie des objets aléatoires et théorie algorithmique de l'information (H/F)

Ingénieur d'études en théorie des objets aléatoires et théorie algorithmique de l'information (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5506-ALESHE-002
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mardi 6 novembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 1 685.88€ et 1806€ net mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ingénieur d'études - CDD en théorie des objets aléatoires et théorie algorithmique de l'information.

Activités

Le mot « aléatoire » s'utilise dans plusieurs contextes différents, mais c'est seulement la théorie algorithmique de l'information qui propose une définition d'un objet individuel aléatoire (sans notion de la probabilité). Cependant, la théorie algorithmique standard manipule des ressources illimitées de calcul. Pourtant des ressources bornées doivent être prises en compte pour plusieurs applications. Le paysage de la théorie change lorsque nous introduisons des bornes pour les ressources de calcul (par exemple, la symétrie de l'information dépend alors de la question P = NP).

La génération pratique des bits aléatoires est un problème très bien connu, dans le contexte des générateurs pseudo-aléatoires (par exemple, des générateurs de Blum-Micali-Yao) et aussi dans le contexte des processus physiques véritablement aléatoires (la conversion de sources aléatoires faibles en véritables bits aléatoires, l'extraction de l'éntropie). Dans ces deux contextes, nous devons utiliser des tests aléatoires (e.g., DIEHARD, tests NIST, etc.). Certains tests sont utilisés sans fondement théorique robuste. Nous devons établir un lien plus solide entre les approches théoriques et pratiques.

L'objectif de ce projet est d'étudier la complexité algorithmique à ressources bornées et ses applications aux tests des objets aléatoires. Un autre objectif est de développer des versions robustes des tests classiques pour des objets aléatoires. Cette partie du travail implique de la programmation pratique (des extensions des tests qui déjà existent).

Un autre sujet du projet est la conversion des preuves probabilistes en tests aléatoires. Chaque preuve probabiliste nous donne une construction d'un objet combinatoire (avec certaines propriétés spécifiques) qui utilise des bits aléatoires et réussit avec une probabilité élevée. Toute construction de ce type peut être considérée comme un test: si nous utilisons la source de bits aléatoires pour générer un tel objet et nous échouons, alors les bits aléatoires échouent au test. Cette approche, bien que tout à fait naturelle, n'est pas typique pour des tests aléatoires pratiques. Nous suggérons de développer certains tests en utilisant cette idée.

Compétences

Nous recherchons un candidat avec une solide formation en mathématiques (théorie des probabilités, statistique, combinatoire) et en informatique (théorie de l'information algorithmique, théorie de la complexité, générateurs de nombres pseudo-aléatoires) titulaire d'un master (le doctorat n'est pas nécessaire). Le candidat doit avoir une expérience de programmation suffisante pour adapter et modifier des tests existants. La connaissance de l'Anglais est nécessaire; la connaissance du Français est un avantage.

Contexte de travail

Le travail sera réalisé au sein du Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) dans l'équipe ESCAPE du département de Informatique dans le cadre du projet RaCAF (RaCAF ANR-15-CE40-0016-01).

On en parle sur Twitter !